le forum des fans de la poudre noire

Bienvenue sur le forum des fans de la poudre noire. Ici on parlera de toutes les armes a poudre noire et des armes western
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cheminées spéciales pour éviter les problèmes sur les Colt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Soft Trigger
user
avatar

Messages : 521
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: Re: Cheminées spéciales pour éviter les problèmes sur les Colt   Jeu 9 Fév 2017 - 18:16

Clairanenc a écrit:
Mike Beliveau (vous connaissez, le spécialiste américain des armes à PN qui fait pas mal de vidéos) faisait observer dans l'une d'elle consacré au "cap sucking", le problème des amorces sur le Colt, que les utilisateurs de l'époque n'ont jamais fait état de ce problème.
C'est d'ailleurs pourquoi les Colt ont été leur arme favorite, même concurrencée par Remington avec une conception différente.

Cela vient donc de nos copies qui ne restituent pas fidèlement le fonctionnement des armes d'époque et il semble bien que le blocage par les débris d'amorce n'existait pas, en tout cas n'a pas été relaté.

Le problème vient des amorces qui ne restent pas sur la cheminée, plaquées par le chien lors du départ du coup et vont se balader n'importe où; c'est pas grave sur le Remington où, à la limite, elles peuvent gêner la rotation du barillet, c'est embêtant avec le Colt car elles peuvent se faufiler dans le mécanisme et là c'est la cata, faut démonter

Mike Beliveau pensait que cela pouvait venir des cheminées. Après en avoir essayé de toutes sortes, il a trouvé les Slix Shot dont il est devenu adepte.

L'autre solution est de renforcer le grand ressort qui, lui aussi, d'après certains amoureux du Colt, est moins fort sur les copies que sur les originaux.
D'où les solutions proposées - doublement du ressort - un contributeur du Forum Poudre Noire que j'ai cité
ou encore le remplacement du ressort par celui d'un Remington Uberti (solution proposée ici)


C'est bien le sujet de la vidéo. Sur une autre vidéo de la NSSA ils expliquaient que les utilisateurs de Colt avaient l'habitude d'un coup de poignet au moment du réarmement destiné à éjecter l'amorce tirée avec démonstration à l'appui. Ceci expliquerait pourquoi les utilisateurs ne se plaignaient pas....à voir. A côté du coup de poignet, le simple fait de baisser le canon en réarmant réduit le risque de voir une amorce se glisser dans le mécanisme.
J'ai un Colt Uberti 1851 qui s'enrayait tous les deux coups jusqu'à ce que je remplace le ressort de chien par un ressort qui traînait dans un tiroir depuis des lustres et qui est beaucoup plus raide. Depuis il marche aussi bien que le 1860 dont le ressort est également assez puissant. Mais avec l'un comme avec l'autre je fais tout de même attention en réarmant. Faut dire aussi que je ne cherche pas défendre ma peau avec un Colt à percussion, sinon je me poserais certainement plus de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Clairanenc
user


Messages : 69
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 72
Localisation : Pyrénées orientales

MessageSujet: Re: Cheminées spéciales pour éviter les problèmes sur les Colt   Jeu 9 Fév 2017 - 22:28

Soft Trigger a écrit:
Faut dire aussi que je ne cherche pas défendre ma peau avec un Colt à percussion, sinon je me poserais certainement plus de questions.

L'amorce à fulminate de mercure date du milieu des années 1830 - Elle a rendu ringarde la mise à feu par platine à silex et tous les pistolets se sont équipés d'une platine à percussion, les fusils itou.

Elle a permis à Colt d'imaginer son premier pistolet à barillet tournant (to revolve en anglais), le Paterson de 1837, pas très pratique à démonter pour les soldats utilisateurs et pas très puissant avant qu'une longue discussion technique avec le Capitaine Walker des Texas rangers lui inspire un type de revolver beaucoup plus simple, performant, et facile à démonter et nettoyer. C'est le "Walker" (1847) qui est le prototype d'une longue série de revolvers de toutes marques, à percussion d'abord puis à cartouches.

Tu aurais vécu à cette époque, tu te serais posé beaucoup moins de questions, te félicitant au contraire de disposer d'une arme susceptible de tirer 6 coups d'affilée (il y a eu des revolvers à 9 coups - le fameux Le Mat - ou plus) alors qu'avant ton 1851, il n'y avait que les pistolets à un coup, deux s'ils avaient deux canons. S'agissait pas de rater la cible Laughing
Revenir en haut Aller en bas
chassenaille
user
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 53
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Cheminées spéciales pour éviter les problèmes sur les Colt   Jeu 9 Fév 2017 - 23:31

Il y a un vieux dicton qui dit:    
    "méfie toi toujours d'un homme qui n'a qu'un fusil à un coup..."
Revenir en haut Aller en bas
Soft Trigger
user
avatar

Messages : 521
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: Re: Cheminées spéciales pour éviter les problèmes sur les Colt   Ven 10 Fév 2017 - 0:03

Clairanenc a écrit:
Soft Trigger a écrit:
Faut dire aussi que je ne cherche pas défendre ma peau avec un Colt à percussion, sinon je me poserais certainement plus de questions.

L'amorce à fulminate de mercure date du milieu des années 1830 - Elle a rendu ringarde la mise à feu par platine à silex et tous les pistolets se sont équipés d'une platine à percussion, les fusils itou.

Elle a permis à Colt d'imaginer son premier pistolet à barillet tournant (to revolve en anglais), le Paterson de 1837, pas très pratique à démonter pour les soldats utilisateurs et pas très puissant avant qu'une longue discussion technique avec le Capitaine Walker des Texas rangers lui inspire un type de revolver beaucoup plus simple, performant, et facile à démonter et nettoyer. C'est le "Walker" (1847) qui est le prototype d'une longue série de revolvers de toutes marques, à percussion d'abord puis à cartouches.

Tu aurais vécu à cette époque, tu te serais posé beaucoup moins de questions, te félicitant au contraire de disposer d'une arme susceptible de tirer 6 coups d'affilée (il y a eu des revolvers à 9 coups - le fameux Le Mat - ou plus) alors qu'avant ton 1851, il n'y avait que les pistolets à un coup, deux s'ils avaient deux canons. S'agissait pas de rater la cible Laughing

Tu as raison. Il ne faut jamais regarder l'histoire à l'envers. Comme nous aujourd'hui, les gens pensaient en fonction de l'expérience passée, surtout la plus proche. En matière d'armes, celles à répétition étaient très récentes et on ne devait pas non plus leur demander un rythme de tir soutenu. C'était déjà bien d'avoir plusieurs coups même avec des incidents et une obligation de réarmer en faisant attention à pas tout bloquer.
La remarque au sujet de la défense de ma peau voulait surtout dire que si c'était le cas je me poserais effectivement la question et opterais probablement pour une autre marque comme Remington et je m'efforcerais d'en avoir une paire comme c'était souvent le cas à l'époque du Cap and Ball. Une bonne façon aussi de palier aux incidents de tir...
Revenir en haut Aller en bas
Clairanenc
user


Messages : 69
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 72
Localisation : Pyrénées orientales

MessageSujet: Re: Cheminées spéciales pour éviter les problèmes sur les Colt   Ven 10 Fév 2017 - 1:46

Soft Trigger a écrit:

La remarque au sujet de la défense de ma peau voulait surtout dire que si c'était le cas je me poserais effectivement la question et opterais probablement pour une autre marque comme Remington et je m'efforcerais d'en avoir une paire comme c'était souvent le cas à l'époque du Cap and Ball. Une bonne façon aussi de palier aux incidents de tir...

L'intéret du Remington est que tu peux changer de barillet sans avoir à démonter ton arme comme sur le Colt, il suffit de tirer sur l'axe de barillet, ce que tu peux faire même à cheval quand il est au pas.
Il te suffit alors d'avoir un ou deux barillets de rechange dans leur petite sacoche, chargés et amorcés, et tu as 12 ou 18 coups à tirer avant de devoir recharger de manière classique avec le refouloir ou au bivouac avec une presse de fortune, en fait une tige en laiton et un petit marteau (un cavalier a toujours un petit marteau, ne serait-ce que pour refixer un ou deux clous des fers de son cheval en attendant le maréchal ferrand ou encore remettre des clous à ses chaussures ou ses bottes)

La cartouche en cuivre est apparue en 1863 pour la carabine, remplacée rapidement par la cartouche en laiton. Colt a mis au point sa cartouche de 45 Long Colt, que les autres marques ont utilisée.
Ca été l'ère des revolvers "de transition", avec des barillets "de conversion" adaptés aux Colt et aux Remington qui remplaçaient les barillets à cheminées. Pour une "conversion complète", les armuriers bricoleurs de village ont installé une portière sur le bouclier et fixé une tige avec ressort sur le canon pour éjecter les étuis.



La Guerre Civile s'est terminée en 1865 et la conquête de l'Ouest qui a suivi s'est faite avec nos Colt 1851 et 1860 et nos Remington que leurs possesseurs aimaient bien et qu'ils avaient convertis.

Le Colt 1873 et le Remington 1875 avaient été mis sur le marché entretemps, mais ils ne sont devenus populaires que dans les années 1880 alors que la Conquête de l'Ouest était presqu'achevée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cheminées spéciales pour éviter les problèmes sur les Colt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cheminées spéciales pour éviter les problèmes sur les Colt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quel produit utilisé pour éviter la corrosion blakson ou ?
» Besoin de Conseil pour éviter le vol
» Toutes les trucs sont bon pour éviter les photos radars !
» Que faire pour éviter le coup de barre ?
» Pour éviter de polluer.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le forum des fans de la poudre noire :: les armes a percussions :: les revolvers-
Sauter vers: