le forum des fans de la poudre noire

Bienvenue sur le forum des fans de la poudre noire. Ici on parlera de toutes les armes a poudre noire et des armes western
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Combien de marques dans les années 80 ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
dachyb
user


Messages : 105
Date d'inscription : 09/04/2011
Age : 40
Localisation : lot et garonne

MessageSujet: Re: Combien de marques dans les années 80 ?   Sam 8 Oct 2016 - 10:24

edouard a écrit:
@dachyb,

Salut,

Permet moi d'avoir un doute, même si pas "écrit" quelque part comme tu dit..... Quoi que!!?

Pas sur que ça passe, aux yeux des hommes en bleus, et encore moins je crains, aux yeux d'un juge ..... Shocked (en cas de contrôle bête sur la route par exemple.)
Pour un colt, pas le choix (ou quasiment) le barillet faisant parti de l'arme! Donc, si j'ose, je dirais "approvisionné" comme on dit .... Cool
Pour les remingtons, possible si barillet(s) dans une autres caisse, valoche, etc.. Mais là encore, j'ai un doute!

Pour les catégories B, c'est certains!

Pour les D2 ??!!!, je pense que les "forces de l'ordre" ne font pas trop de différences, d'autant plus que les connaissances en PN doivent être limités! (pour la plus part je pense que les spécificités de nos revolver PN  leurs sont inconnus, et, dans le doute.... Fort possible --> En avant le poste, contrôles et toutime, et ceux malgré licence, etc...)
Mais, perso, je ne m'y risquerais pas! Il y a 30 ans peut être, et encore, mais à l'heure actuelle..., ça serais con de se retrouver devant un juge.
Bref, est ce que ça vaut le coup, le jeux en vaut il la chandelle?? Tout dépend de l'appréciation du gars sous le képi .....

Et de toute façon, ça ce charge au pas de tir, nos chères pétoires !

Enfin chacun voit midi à sa porte!

Ahhh! Et j'ai un rem inox.    

Amicalement Edouard

encore un exemple de la propagation de bêtises sur de supposées restrictions, qui naissent dans des esprits qui ne se sont jamais posées de questions, qui "doutent", mais n'ont surtout jamais fait l'effort de connaitre précisément la législation ni de la comprendre, sans compter une peur irrationnelle (et insultante) des "forces de l'ordre" qui seraient composées généralement d'abrutis ignorants qui ne rêvent que d'arrêter un tireur sportif, (sans aucun motif légal), qui transporte légalement une arme en partie démontée, et des barillets en partie préchargée.

le transport légal, c'est, par définition, une arme auprès de soi,(en opposition à "sur soi"), et non utilisable immédiatement. c'est tout.

transporter un rem ou un colt avec ou sans un barillet vide, avec, à part, un ou des barillets préchargé (amorcés ou pas), respecte précisément la loi, de la même façon qu'une arme à étuis métalliques se transporte légalement avec ses cartouches à part.
c'est une disposition d'une simplicité enfantine.

il n'y a qu'une seule loi, c'est la même pour tous, et surement pas une interprétation reposant sur un "midi à sa porte", expression révélatrice d'une absence totale de volonté de réflexion.

le passage sur le colt, ou "pas le choix" le barillet faisant "partie de l'arme", me fait encore saigner des yeux, tellement l'idiotie du propos, découlant d'une absolue méconnaissance technique, est énorme.
Revenir en haut Aller en bas
edouard
Admin


Messages : 5118
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 57
Localisation : bas-rhin

MessageSujet: chargé ou pas!   Sam 8 Oct 2016 - 10:51

@dachyb

Au passage, il y a des propagation de bêtises autrement plus "bête" voir dangereuse ...

C'est bien pour cela que j'ai dit que j'ai un doute!


Mais étant donné que tu semble très instruit, voir peut être juriste, en tout cas spécialiste en la matière, peux tu nous donner des liens juridique, en clair des textes de lois à ce sujet ou autres ....?
ou, est ce une libre interprétation de ta part?

Pour ce qui est du colt, je préfère le démonter, remonter tranquille chez moi, il me semble que le démontage du barillet, demande de retirer la clavette, le canon, etc... Non?  certes une arme non utilisable sur le moment.
Or faire les manipulation du re-montage sur le pas de tir avec un barillet chargé mais sans amorces...!!!??? Ma foi, pourquoi pas?


L'idiot du village que je suis, sans volonté de réflexion ne demande qu'a s'instruire! Heureusement que tu est là!

Et pour ce qui est des forces de l'ordre, j'ai moi même été contrôlé, aucun problème, par contre un collègue a eu droit aux vérifications 2 heures!

(Môssieur à sans doute pris la mouche!)

C'est un débat qui fait polémique depuis toujours, les pour/contres. Faites ce que bon vous semble, je m'en fout, je vais pas commencer à me friter avec un membre qui prend mal, ..... De plus je vois pas trop l'intérêt, pour 1 ou 2 barillets chargés bien au chaud à la maison, faudra quand même recharger sur le pas!....

Cela dit, pour moi, une arme PN ce charge sur le pas de tir, point barre.

Edouard

_________________
- Bon tir, et, Prudence!... -

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  j'ose...


Dernière édition par edouard le Sam 8 Oct 2016 - 14:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oglala
Admin


Messages : 4769
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 101

MessageSujet: Re: Combien de marques dans les années 80 ?   Sam 8 Oct 2016 - 12:33

Bonjour Edouard et bonjour tout le monde,

Il y a eu des tas d'explications de texte dont celle-ci à l'usage des gens qui ne comprennent rien:

Port et transport d’armes pour un collectionneur


Mercredi 30 octobre 2013, par Jean-Jacques BUIGNE président de l’UFA

Il y a une double particularité dans cette nouvelle règlementation :

 Les contraintes du transport sont étendues à toutes les catégories d’armes y compris la catégorie D2 dont l’acquisition et la détention sont libres,
 les sanctions pénales sont tellement exorbitantes que chaque détenteur d’armes à vraiment intérêt à respecter la règle à la lettre. Le non respect entraine une forte amende mais aussi la confiscation de toutes les armes, y compris les armes dont la détention est libre...

Pour bien comprendre la règlementation, il faut reprendre la définition qui est donnée par l’Art. 1 du décret du 30 juillet 2013 :

 Port d’arme : « fait d’avoir une arme sur soi utilisable immédiatement, » (pour une arme à feu, on peut supposer l’arme chargée ou les munitions à proximité),

 Transport d’arme : « fait de déplacer une arme en l’ayant auprès de soi et inutilisable immédiatement. »

A noter que ces définitions s’appliquent aussi bien aux armes à feu qu’à toutes les autres armes notamment les armes blanches. S’il est facilement concevable de rendre inutilisable le temps du transport une arme à feu, cela est moins évident pour une arme blanche. Concernant les armes à feu, le décret exige le recours « à un dispositif technique répondant à cet objectif, soit par démontage d’une de leurs pièces de sécurité. » Art. 121 IV.

Transport interdit


La grosse nouveauté de cette nouvelle législation est le transport interdit, sans motif légitime, de toutes les armes. Y compris de celles de la catégorie D2 (collection) dont l’acquisition et la détention sont libres.

La règlementation prévoit plusieurs motifs légitimes :


La possession d’un permis de chasser (avec la validation de l’année en cours ou de l’année précédente) ou d’une licence de tir en cours de validité. L’Art 121 du décret du 30 juillet 2013 précise « La justification de la participation à une reconstitution historique constitue le motif légitime de port pour les armes... » et poursuit pour le transport « cette justification constitue un des motifs légitimes de transport... ». Ce qui signifie qu’il y a d’autres motifs légitimes, le tout est de les prouver.

Prouver la légitimité

 Si vous allez dans une bourse, emportez avec vous l’annonce publicitaire de la bourse ou le calendrier des manifestations de la Gazette.
 Si vous vous rendez chez un ami, un échange de mail pourra suffire.
 Pour vous rendre chez un professionnel (armurier ou réparateur) leurs cartes pourrait suffire etc...

Désormais, vous devez justifier les raisons du transport d’une arme ancienne. Si vous allez la montrer dans une bourse, emportez : invitation, publicité, calendrier des bourses, Gazette des armes etc... Et il est « prudent » d’y aller directement et non pas par le « chemin des écoliers »...
Si vous revenez d’une bourse, ayez la facture ou le certificat de vente avec vous.
En résumé, il suffit d’avoir un élément avec soi pour prouver qu’avec votre transport vous n’alliez pas commettre « un mauvais coup » ! Il est évident que cet élément doit être probant et non pas un « truc » passe-partout qui ne trompera personne sinon vous-même vous croyant en fausse sécurité.
La volonté de l’administration est d’empêcher le déplacement d’armes pour des motifs peu avouables. Il lui faut donc trier « le bon grain de l’ivraie ». Ainsi les honnêtes gens suspectés dans leurs activités en sont les victimes.
Dans une circulaire aux préfectures, l’administration justifie cette mesure par le fait que « le millésime élargi des armes historiques et de collection, passé de l’année 1870 à l’année 1900, permet l’acquisition et la détention libres d’armes plus dangereuses, et notamment de certaines armes qui étaient auparavant classées comme armes de guerre, en 1ère catégorie et soumises en tant que telles à autorisation. »
Ce qui signifie en langage clair que, si vous devez légitimer le déplacement de votre arquebuse datant de Louis XIII, c’est parce que le Carcano mle 1891 autrefois considéré comme arme de guerre est désormais arme de collection !

Un délit

Dans une circulaire destinée aux préfectures, l’administration affirme « le port et le transport des armes d’épaule historiques et de collection, qu’elles soient anciennes, reproduites ou déclassées par arrêté constituent un délit, dès lors qu’ils ne sont pas légitimes. » Le problème est que ce délit est passible de 15 000 € d’amendes et d’un an de prison.
Il faut donc bien se tenir !


Maintenant tous mes souhaits en cas de rencontre avec les hommes en bleu et que vous les excitez avec vos âneries de préchargement de barillets de rechange: il n'est pas certain que toutes vos arguties de forum/s/ra trouve un écho du côté de la partie adverse. Alors si en plus vous amusez à faire le/les malins ça va vite dégénérer ne serait-ce que pour vous apprendre la politesse et les bons usages en société et ce sera accompagné d'un léger retard pour se mettre les pieds sous la table sans parler de préjudice de suite/s d'explication orageuse/s avec bobonne...

Pour le reste vous faites ce que vous voulez et à vos risques et périls, à noter toutefois que le transport d'arme ou partie d'arme (même libre) n'est autorisé que du domicile au club de tir et du club de tir au domicile par le chemin le plus court et le plus direct sauf justification recevable...


Bon, ceci dit et écrit je me barre pour aller faire du bruit et de la fumée au club, je n'ai qu'un barillet mais c'est amplement suffisant...

Bonne fin d'après-midi à tous.

_________________
Un doigt pointe vers la lune, tant pis pour ceux qui regardent le doigt...

La preuve irréfutable qu'il existe de l'intelligence sur les autres planètes, c'est qu'ils n'ont JAMAIS cherché à entrer en contact avec nous. (Calvin et Hobbes)


Bonjour Invité
Revenir en haut Aller en bas
Jakbiker69
user


Messages : 58
Date d'inscription : 18/09/2016
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Combien de marques dans les années 80 ?   Sam 8 Oct 2016 - 12:52

Si sur le trajet, j'ai besoin d'aller faire une course, je ne me gênerais certainement pas. Et s'il y a contrôle et voire verbalisation, ce dont je doute quand même, ils ne sont pas tous demeurés, je m'en aperçois en bécane , je leur expliquerai qu'ils feraient mieux d'arrêter les mercedes et les bmw avec les vitres tintées avec les kaïras aux casquettes a l'envers qui elles ont surement des modele russes dans leur coffre. Je pense qu'ils doivent avoir d'autres chats a fouetter en ce moment que de s'en prendre a un vioque avec une pétoire du XIXe siècle . Ou alors , faut vraiment se barrer de ce pays et rejoindre l'oncle Sam
Revenir en haut Aller en bas
Arizonacolt
user


Messages : 522
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 34
Localisation : 30

MessageSujet: Re: Combien de marques dans les années 80 ?   Sam 8 Oct 2016 - 21:22

Personnellement j'aime reccharger sur le pas de tir
et il est hors de question que je recharge chez moi.

Après dans mon club c'est surtout des tireur armes moderne et tous prennes la routes
avec leur armes et munitions et la licence dans la poches et auto pour cat B.
si je voulait allez au stand avec mon 1858 dans une boite et 3 barillet
chargé non amorcé dans un autre boite avec un cadenas je ne pense pas avoir de problème
en cas de contrôle à condition d'avoir ma licence sur moi.

Amicalement




Revenir en haut Aller en bas
Pierrot66
user


Messages : 3096
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 59
Localisation : Catalogne Nord

MessageSujet: Re: Combien de marques dans les années 80 ?   Dim 9 Oct 2016 - 12:58

Salut les amis,

D'abord merci Oglala pour ton résumé.
Ensuite je ne vois pas pourquoi, avoir son arme chargé pour aller à notre stand de tir; cet prendre des risques pour rien.

Pierrot à parlé [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
francois
user


Messages : 2502
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 59
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: Combien de marques dans les années 80 ?   Dim 9 Oct 2016 - 20:42

Bonsoir les amis

Oglala à tout dit , après chacun fait ce qu'il veut .." tout à un prix " et certains trucs pas négociables " Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Jakbiker69
user


Messages : 58
Date d'inscription : 18/09/2016
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Combien de marques dans les années 80 ?   Ven 2 Déc 2016 - 16:32

J'ai un doute,
J'ai entièrement démonté mon colt 1851 et remonté bien sûr. Mais le chien relèvé au premier cran pour faire tourner le barillet librement et le lancer comme à la roulette russe, çà ne fonctionne pas , il tourne comme s'il y avait des crans, mais on ne peut pas lui donner d'élan comme je peux le faire aisément avec le rem 1858. Mon doute, c'est que je ne sais pas s'il le faisait avant. Vous pourriez m'éclairer svp ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Oglala
Admin


Messages : 4769
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 101

MessageSujet: Re: Combien de marques dans les années 80 ?   Ven 2 Déc 2016 - 17:16

Bonjour Jackbiker,

Regarde entre le dessous de la console et le barillet où se trouve ton bossage de verrou: il est possible que ce dernier ne soit pas assez descendu et frotte sur le pourtour du barillet, il serait possible que la libération de son bilame par la came de chien se fasse trop tardivement, un bon moyen pour contrôler ça est d'armer un peu plus le chien et de lancer le barillet pour jouer à la roulette russe.
Si le verrou est en place et ne frotte pas sur le barillet regarde du côté du linguet de rochet qu'on appelle aussi élévateur: on a déjà vu des linguets rester en contact trop fortement avec le rochet de par la puissance d'un ressort inadapté, mal formé, trop épais, trop large ou encore trempé trop dur (la trempe trop dure c'est très rare sur les répliques et autres clones), à voir...

_________________
Un doigt pointe vers la lune, tant pis pour ceux qui regardent le doigt...

La preuve irréfutable qu'il existe de l'intelligence sur les autres planètes, c'est qu'ils n'ont JAMAIS cherché à entrer en contact avec nous. (Calvin et Hobbes)


Bonjour Invité
Revenir en haut Aller en bas
Jakbiker69
user


Messages : 58
Date d'inscription : 18/09/2016
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Combien de marques dans les années 80 ?   Ven 2 Déc 2016 - 17:44

Bonjour Oglala,
Justement c'est çà que je n'arrive pas à faire , c'est lancer le barillet pour jouer a la roulette russe. Il tourne en le manipulant , mais on ne peut pas le lancer
Revenir en haut Aller en bas
Oglala
Admin


Messages : 4769
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 101

MessageSujet: Re: Combien de marques dans les années 80 ?   Ven 2 Déc 2016 - 19:30

Alors il faut regarder en commençant par les endroits indiqués car c'est généralement par là que ça se passe: souvent la lame interne du bilame de verrou mais à contrôler pour être certain...

_________________
Un doigt pointe vers la lune, tant pis pour ceux qui regardent le doigt...

La preuve irréfutable qu'il existe de l'intelligence sur les autres planètes, c'est qu'ils n'ont JAMAIS cherché à entrer en contact avec nous. (Calvin et Hobbes)


Bonjour Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Combien de marques dans les années 80 ?   Aujourd'hui à 9:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Combien de marques dans les années 80 ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Drainage : combien de fois dans l'année
» Combien de personnes dans un 4X4 ?
» Le son de NRJ dans les Années 80, avec les jingles !
» Bus ligne D dans les années 50…
» la recrue de l'année dans la NHL?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le forum des fans de la poudre noire :: les armes a percussions :: les revolvers-
Sauter vers: