le forum des fans de la poudre noire

Bienvenue sur le forum des fans de la poudre noire. Ici on parlera de toutes les armes a poudre noire et des armes western
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 puissance 9 ou 12 mm á broches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
forterrat
user


Messages : 94
Date d'inscription : 16/10/2008
Age : 41

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Mer 22 Mai 2013 - 20:01

J ai effectivement l'impression que ça tire très haut.
Le seul impact était tout en haut de la c50. Tire á 15 m environ.
J' y retournerai avec une cible maison et en ralongeant un peu la mire.
Ce ne sera pas de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
user


Messages : 4211
Date d'inscription : 14/10/2008
Localisation : St Lambert Québec , Canada

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Mer 22 Mai 2013 - 20:16


Un peu de sérieux pour un instant .

Le 12 mm est un cas à part .

Dans ce calibre on trouve les armes militaires fabriquées d' aciers convenables dans des ateliers sérieux
et on trouve aussi des armes de défense personnelles en acier fondu , assemblées en petites
séries dans des ateliers ... disons " folkloriques " pour être gentils .

Faut faire la différence .

Par contre , pour les autres calibres ....
Revenir en haut Aller en bas
dede23
user


Messages : 954
Date d'inscription : 26/04/2012

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Jeu 23 Mai 2013 - 19:24

Tourblanche a écrit:

Un peu de sérieux pour un instant .

Le 12 mm est un cas à part .

Dans ce calibre on trouve les armes militaires fabriquées d' aciers convenables dans des ateliers sérieux
et on trouve aussi des armes de défense personnelles en acier fondu , assemblées en petites
séries dans des ateliers ... disons " folkloriques " pour être gentils .

Faut faire la différence .

Par contre , pour les autres calibres ....

un canon en fonte malléable , c est possible ?
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
user


Messages : 4211
Date d'inscription : 14/10/2008
Localisation : St Lambert Québec , Canada

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Jeu 23 Mai 2013 - 19:32

ben oui ,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Revenir en haut Aller en bas
dede23
user


Messages : 954
Date d'inscription : 26/04/2012

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Jeu 23 Mai 2013 - 19:35

Tourblanche a écrit:
ben oui ,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



hum ...

sa veut dire quoi exatement ??? Fonte malléable ?
Revenir en haut Aller en bas
cromagnon 07
user


Messages : 3175
Date d'inscription : 09/12/2011
Age : 57
Localisation : ardeche

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Jeu 23 Mai 2013 - 20:25

hello cousin
ton canon en acier fondu ,s'il est bien usiné et qu'il est en bon etat ,il doit grouper correctement surtout a 15 m pour un douze millimetre .
l'arme tire trop haut mais elle groupe correctement ,en tout cas pour les miennes .
il suffit de contre viser voir meme d'ameliorer les instruments de visée quand c'est possible .
amicalement
cro Wink
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
user


Messages : 4211
Date d'inscription : 14/10/2008
Localisation : St Lambert Québec , Canada

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Ven 24 Mai 2013 - 1:31


Comme le Roquefort , c' est écrit dessus

C' est bien beau de " faire parler la poudre " mais c' est encore mieux de faire parler l' acier !

Écartons d' abord une mythe . La fonte ce n' est pas toujours lourd noir et cassant .

C' est d' abord un procédé , il y a de la fonte d' aluminium .

C' est grace à ce monsieur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nous somme au XIX e , si le XVIII commence et se termine avec le silex ,
le XIX e commence avec le silex et se termine avec le Mauser 1898 .

C' est pour dire que c' est une époque formidable , mais le ' 98 n' aurait pas pu être fabriqué
dans les ateliers de 1812 .

Même les outils de 1898 n' auraient pas pu être fabriqués sans les progrès de la métallurgie du 19 e .
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les armes communes , fabriquées à Liège ... et à St Étienne , étaient produite à partir
de pièces coulées , ensuite finie à a main et assemblées , toujours à la main en petites
séries . D'ou les " numéros de série " rarement plus gros que 30 , et la multitude de modèles
de révolvers et pistolets à broche . On était dans les dernières années de la finition à la main
alors que la pièce interchangealble existait déja .

Les armes militaires étaient usinées dans la masse à partir de barreaux ou de plaques d' acier de plus grande qualité.

Aujourd'hui , les pièces vendues par Rifle Shoppe , sont toujours produites par moulage , et toujours
finies à la main , mais par des amateurs passionnée et non par des ouvriers besogneux .



Va sans dire que les alliages , comme les méthodes de fonte , ont évolué en 135 ans .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
gilles_c
user


Messages : 213
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 48
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Ven 24 Mai 2013 - 13:34

puisque tu passes sur le terrain du vocabulaire, Tourblanche, il me semble qu'il ne faudrait pas confondre "la fonte" et l'acier fondu.
La fonte contient un taux de carbone important, qui la différencie de l'acier (on va dire qu'à partir de 2% de carbone, on quitte l'acier pour entrer dans la fonte. pour rester simple)

Acier fondu, sur la carcasse, ne veut pas nécessairement dire que le bloc canon a été coulé. Il peut avoir été usiné dans un bloc d'acier obtenue par lé méthode de fonte au creuset ensuite laminé en barre (par opposition à la méthode de l'acier corroyé, "blister steel", qui utilisait la soudure à la forge de barre d'acier plus ou moins homogènes ensuite repliées et ressoudées pour leur donner une certaine cohérence.

et en tout état de cause, les pièces brutes coulées utilisées pour la fabrication des armes étaient en acier (voire en ferraille à ferrer les escargots), mais en aucun cas en fonte.
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
user


Messages : 4211
Date d'inscription : 14/10/2008
Localisation : St Lambert Québec , Canada

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Ven 24 Mai 2013 - 18:22


gilles_c

Pourrais -tu te donner la peine de lire un message avant de le commenter ?


Je te laisse le soin de terminer la démonstration .



Revenir en haut Aller en bas
gilles_c
user


Messages : 213
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 48
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Ven 24 Mai 2013 - 18:49

mais j'ai lu tes messages, Henry,

et acier fondu sur le canon de l'arme ne signifie pas nécessairement que la pièce soit issue d'une coulée.
Mais je suis peut-être passé trop vite sur quelque chose ou n'ai-je pas compris ce que tu essayais de démontrer...
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
user


Messages : 4211
Date d'inscription : 14/10/2008
Localisation : St Lambert Québec , Canada

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Ven 24 Mai 2013 - 19:25


Acier fondu , en anglais " cast steel " ne voulait effectivement pas dire acier moulé
mais acier procédé Bessemer .

Cependant , suite aux progrès de la métallurgie , on est arrivé aux "pièces moulées d' acier fondu "

À témoins , toute la génération des pistolets cyclistes .

J'ai pris la première photo avec la mention " acier fondu " que j' ai trouvée , méa culpa .

Mais dans le monde des armes à munitions à broche , ce ne sont pas les armes en pièces moulées qui manquent .



Revenir en haut Aller en bas
dede23
user


Messages : 954
Date d'inscription : 26/04/2012

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Ven 24 Mai 2013 - 20:54

Tourblanche a écrit:

Comme le Roquefort , c' est écrit dessus
]

c est plutôt le porc salut , si tu fait référence aux fameux slogan publicitaire
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
user


Messages : 4211
Date d'inscription : 14/10/2008
Localisation : St Lambert Québec , Canada

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Ven 24 Mai 2013 - 21:11


Ah oui , C' est vrai

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Port Salut , c'est écrit dessus
Le Roquefort , c' est écrit sur le bord

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je n' ai pas bien appris ma leçon . Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
user


Messages : 4211
Date d'inscription : 14/10/2008
Localisation : St Lambert Québec , Canada

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Ven 24 Mai 2013 - 21:15

Bref , ça ne sort pas de la forge , ni de l' atelier d'usinage

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
gilles_c
user


Messages : 213
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 48
Localisation : Lot

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Ven 24 Mai 2013 - 22:29

nous sommes donc entièrement d'accord,
j'ai réagi à l'enchainement "des canons en fonte, ça existe?", "oui, la preuve, c'est écrit dessus"...
J'avoue à me relire que je n'étais pas forcément très clair.

En fait, pour rebondir sur le début de la discussion sur la qualité relative des armes à broche liégeoise, je pense même que la mention "acier fondu" sur ces armes était voulu comme une démarche "marketing" insistant sur la qualité des matériaux mis en œuvre.
C'est en tout cas le cas sur les outils coupants de la fin du XIXe et début XXe ou la mention "acier fondu" ou "acier creuset garanti" indiquait des outils réalisés en acier homogène et d'une qualité censément supérieure à ceux issus de la taillanderie (tranchant acier rapporté sur un corps en fer)
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
user


Messages : 4211
Date d'inscription : 14/10/2008
Localisation : St Lambert Québec , Canada

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Ven 24 Mai 2013 - 22:57


À l'époque , la technologie du métal avancait très vite , une sorte de " siècle des lumières " du métal .

Du Zamac à l' acier au carbure , en passant par l' acier fondu , les premiers inox , du passage de l'aluminium
du statut de métal précieux à métal d' erzatz .

Je crois que même à l'époque , beaucoup de gens avaient du mal à s'y retrouver .

Mais pour en revenir à nos révolvers à broches , il y avait une grande diversité sur le marché

On peut difficilement comparer un Liégeois " premier prix " avec un Lepage français règlementaire
de même façon qu'un règlo 1892 n' a pratiquement rien de commun avec un Bull Dog de la même année .
sinon le trou dans le canon .

Faut pas en demander trop à un objet qui était destiné à protéger la maison ou à résoudre un problème
matrimonial et non a tirer au stand .

Revenir en haut Aller en bas
dede23
user


Messages : 954
Date d'inscription : 26/04/2012

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Sam 25 Mai 2013 - 0:15

gilles_c a écrit:
nous sommes donc entièrement d'accord,
j'ai réagi à l'enchainement "des canons en fonte, ça existe?", "oui, la preuve, c'est écrit dessus"...
J'avoue à me relire que je n'étais pas forcément très clair.

En fait, pour rebondir sur le début de la discussion sur la qualité relative des armes à broche liégeoise, je pense même que la mention "acier fondu" sur ces armes était voulu comme une démarche "marketing" insistant sur la qualité des matériaux mis en œuvre.
C'est en tout cas le cas sur les outils coupants de la fin du XIXe et début XXe ou la mention "acier fondu" ou "acier creuset garanti" indiquait des outils réalisés en acier homogène et d'une qualité censément supérieure à ceux issus de la taillanderie (tranchant acier rapporté sur un corps en fer)

Sans oublier l acier Hercule de la manufrance
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
user


Messages : 4211
Date d'inscription : 14/10/2008
Localisation : St Lambert Québec , Canada

MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Sam 25 Mai 2013 - 3:14

Tu aurais pu en dire un peu plus .

Heureusement , mon ami Gougoule est toujours la


Pour fabriquer un bon canon, il faut un bon acier ; cette définition logique fut appliquée dès le début, par l'ensemble des artisans et industriels de l'arme. Vers 1930, les leaders de la profession avaient tous leurs secrets et leurs marques, ainsi qu'une approche intéressante de la métallographie, mise en oeuvre par Osmont, Le Chatelier et Guillet, ouvrant la voie à une production de qualité supérieure. Une célèbre manufacture stéphanoise de l'époque employait un certain acier "Hercule" fabriqué spécialement sous contrôle de son laboratoire ; les modèles de fusils de base recevant des canons montés de façon classique où les deux tubes usinés au préalable dans des barres de cet acier, sont ajustés avec les crochets au niveau des tonnerres, les bandes supérieure et inférieure étant également assemblées et le tout soudé ensemble ; pour les fusils de qualité moyenne le crochet est encastré dans sa partie supérieure et sur toute sa longueur entre les deux tubes de canon, cet ajustage étant réalisé mécaniquement, donnant une supériorité au précédent système par l'assemblage à queue d'aronde réalisé entre les "planches" et les crochets ; pour les armes de première qualité, c'est l'application du "demi-bloc" qui est choisie : chaque tube usiné comporte son élément de demi-crochet longitudinal qui, sur lui-même, comprend son propre mode d'assemblage en queue d'aronde, venant s'emboîter judicieusement avec une précision, la bande en acier à forme de double T, fraisée au profil nécessaire se glisse entre les deux tubes de canon.


Dans ces canons demi-bloc, chaque canon possède son crochet, et, les deux canons étant assemblés mécaniquement, la soudure à l'étain est exclusivement employée, n'apportant aucune incidence moléculaire à l'acier "Hercule Trempé" qui, dès 500o subit l'influence du recuit, perdant toutes les qualités de la trempe. Les canons en acier "Hercule" sont marqués de 1, 2, 3, 4 ou 5 palmes successives, le nombre de palmes correspondant au fini de ces canons, au soin plus ou moins grand apporté dans l'ajustage, le dressage, calibrage, rectifiage et essais de tir pour arriver aux portées maxima.

Donc Hercule est le nom d'un alliage . C' est certe plus romantique que 4140 [ USA) ou EN 19 ( GB ) .


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: puissance 9 ou 12 mm á broches   Aujourd'hui à 3:48

Revenir en haut Aller en bas
 
puissance 9 ou 12 mm á broches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» 55 broches?
» Central clignotante 4 broches serie7
» [ECM] broches & connection
» [RECH] calculateur 55 broches Mi16 + débitmètre
» Qui qui m'explique les deux types de relais 5 broches ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le forum des fans de la poudre noire :: les armes a cartouches metalliques et papiers :: les revolvers et pistolets-
Sauter vers: