le forum des fans de la poudre noire

Bienvenue sur le forum des fans de la poudre noire. Ici on parlera de toutes les armes a poudre noire et des armes western
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Mar 19 Juin 2012 - 19:22

edouard a écrit:
re

Salut @diesel, donc sur le rem uberti inox, après 30 essais: 28 ok, 2 non ok
Idem que pour l'ancien, toujours la cheminée un chouilla à droite de - L' AXE CHIEN BARILLET -
Situé à gauche no problèmos.

Faut le trouver celui là, mais, possible...

Enfin une dernière fois mes amis poudreux, maintenant on sait! Et c'est le plus important! Donc, avant d'appuyer sur la détente, "VERIFICATION ALIGNEMENT"
A+ tous fiers à bras!

Bon tir et prudence!...

NON. Et c'est à ça que je voulais en venir.

Il faut utiliser un mode opératoire qui marche à tous les coups.

Je propose deux solutions :

- soit tu rabats doucement le chien sur une position de sécurité entre deux cheminées, puis tu armes à partir de ça,
- soit, une fois que tu as fini d'approvisionner ton arme, toujours le chien en position demi-armé, tu tournes ton barillet à l'envers jusqu'à ce que ça bloque, puis tu armes.

En appliquant une de ces deux procédures, et sauf défaut de l'arme (un vrai pour le coup), ton barillet sera correctement indexé lorsque tu vas armer.

Amicalement.

Jean-Marie
Revenir en haut Aller en bas
edouard
Admin


Messages : 5129
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 57
Localisation : bas-rhin

MessageSujet: re   Mar 19 Juin 2012 - 19:30


Ok reçus, mais il me semble que j'eusse tourné 2 ou 3 fois à la main, et "clique"!

Cela je pratique tout de même la même "procédure":

soit tu rabats doucement le chien sur une position de sécurité entre deux cheminées, puis tu armes à partir de ça,........ C'est surtout celle ci que j'applique. Mais, mais, arrivé tout de même...

A+
Revenir en haut Aller en bas
edouard
Admin


Messages : 5129
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 57
Localisation : bas-rhin

MessageSujet: re re re salut   Mar 19 Juin 2012 - 19:42


@diesel

La première à gauche ~ 15mm (à vu de "nez") de l'axe chien/canon, c'est bien ce que je dit lol!

Là sur qu'il tourne et "clique" en face...

A+

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Mar 19 Juin 2012 - 19:46

Edouard,

Quand tu dis "la première", tu parles de quoi ?

Parce que là, j'ai un peu de mal à te suivre. Laughing

Amicalement.

Jean-Marie
Revenir en haut Aller en bas
edouard
Admin


Messages : 5129
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 57
Localisation : bas-rhin

MessageSujet: re   Mar 19 Juin 2012 - 19:56

@diesel

Mon barillet tourne de gauche à droite, et, donc, la ( - première - sur six, cheminée "garnie") se présente à gauche de l'axe chien/canon.

à environ 10-15mm "j'arme" donc le chien à fond. Et tout fonctionne.

A+

Amicalement!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Mar 19 Juin 2012 - 21:21

Oui.

C'est normal.

Pour que la particularité se manifeste, il faut qu'une cheminée soit positionnée très légèrement à droite du chien (quand on regarde de l'arrière), c'est à dire que barillet ait très légèrement passé sa position de verrouillage avant que tu fasse passer le chien de la position demi-armé à la position armé.

Je dis particularité (pour ne pas dire anomalie), parce que ce fonctionnement particulier n'a manifestement pas été voulu par le concepteur de l'arme (il n'est d'aucune utilité pour la mise en oeuvre). C'est juste une limitation de sa conception et qu'il aurait été très compliqué de la supprimer, au risque de rendre l'arme moins fiable au bout du compte pour une particularité qui ne se manifeste pas souvent (il y en a même certains qui ne l'ont jamais rencontrée Twisted Evil ).

Amicalement.

Jean-Marie
Revenir en haut Aller en bas
Duncan OXBURRY
user


Messages : 146
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 74
Localisation : Ile de France

MessageSujet: 9 pages pour une mauvaise manipulation !   Mer 20 Juin 2012 - 11:44

En liminaire, voici les instructions Colt qui figuraient dans les coffrets d'époque.


DIRECTIONS FOR LOADING COLTS PISTOLS
First explode a cap on each nipple to clear them from oil or dust, then drawback the hammer to the half-cock which allows the cylinder to be rotated ; a charge of power is then placed in one of the chambers, keeping the barrel up, and a ball with the pointed end upwards, without wadding or patch, is put into the mouth of the chamber, turned under rammer, and forced down witch the lever belov the surface of the cylinder, so that it cannot hinder its rotation (care should be used in ramming down the ball not to shake out the power from the chamber, thereby reducing the charge). This is repeated until all the chambers are loaded. Percussion-cap are then placed on the nipples on the right of the lock-frame, when, by drawing back the hammer to the full-cock the arm is in condition for a discharge by pulling the trigger ; a repetition of the same motion produces the like results, viz. six shots without reloading.
N.B.- It will be safe to use all the Powder the chambers will hold, when loading will the flask, leaving room for the Ball, whether the Powder is strong or weak. Fine grain Powder is the best. Soft lead must be used for the balls. The cylinder is not to be taken off when loaded. The hammer, when at full-cock, forms the sight by which aim is taken.
To carry the arm safely when loaded, let down the hammer on one of the pins between each nipple, on the end of the cylinder.
 The arm should be thoroughly cleaned and oiled after firing, particularly the base-pin on which the cylinder turns.
DIRECTIONS FOR LOADING WITH COLTS FOIL CARTRIDGE
Strip the white case of the Cartridge, by holding the bullet end and tearing it down with the black tape.
Place the Cartridge on the mouth of the chamber of the cylinder, with the pointed end of the bullet uppermost, on at a time, and turn them under the rammer, forcing them down with the lever below the surface of the cylinder, so that they cannot hinder its rotation.
To ensure certainty of ignition, it is advisable to puncture the end of the Cartridge, so that a small portion of gunpowder may escape into the chamber while loading the pistol.
DIRECTIONS FOR CLEANING
Set the lock at half-cock, drive out the key that holds the barrel and cylinder to the lock-frame, then draw off the barrel and cylinder, by bringing down the lever and forcing the rammer on the partition between the chambers. Take out nipples. Wash the cylinder and barrel in warm water, dry and oil then thoroughly ; oil freely the base-pin on which the cylinder revolves.
TO TAKE THE LOCK TO PIECES, CLEAN AND OIL
First – Remove the stock, by turning out the bottom and two rear screws that fasten it to the guard and lock- frame, near the hammer.
Second – loosen the screw that fastens the mainspring to the trigger-guard, and turn the spring from under the tumbler of the hammer.
Third – Remove the trigger-guard, by turning out the screws that fasten it to the lock-frame.
Fourth – Turn out the screw, and remove the double sere spring that bears upon the trigger and bolt.
Fifth – Turn out the screw-pins that hold the trigger and bolt in their places.
Sixth – Turn out the remaining screw-pin, and remove the hammer with hand attached, by drawing it downwards out of the lock-frame. Clean all the parts, and oil them thoroughly.
TO PUT THEM TOGETHER – Replace the hammer with hand-spring attached, then the bolt, the trigger, the sere spring, the trigger-guard, the mainspring, and finally the handle; returning each screw to its proper place, the arm is again fit for use.

Concernant le chargement ou la vérification que les capsules sont bien en place :
a - tirer le chien au premier cran, ce qui libère la rotation du barillet, (charger ou vérifier)
b - faire tourner le barillet jusqu'à l'enclenchement sonore (clic)
c - tire le chien à fond (deuxième cran) le barillet à tourner et s'est mis en position verrouillée.

Si on respecte ces phases, il n'y a aucun dysfonctionnement ! (voir le passage des barillets dans l'armurerie dans "Le bon, la brute et le truand")
Si malgré tout le barillet ne se place pas en position parce qu'il y a du jeu, c'est que certaines pièces sont défectueuses, il faut donc y remédier.

Si on veut arriver à reproduire le "défaut" dont notre petit camarade nous rebat les oreilles, il faut :
a - tirer le chien au premier cran, ce qui libère la rotation du barillet,
b - faire tourner le barillet juste avant l'enclenchement sonore du clic, c'est à dire que l'on force pour arriver au clic, mais qu'on le retient pour que l’enclenchement ne se fasse pas. Le doigt élévateur est déconnecté.
C'est une manière d'occuper ses longues soirées d'hiver (j'en connais beaucoup d'autre plus agréables) ou plus prosaïquement, c'est de la sodomisation de lépidoptères ! Un peu comme : je n'enclenche pas le chargeur de mon pistolet à fond, vous voyez bien que l'approvisionnement se fait mal !!

9 pages pour ça !

Duncan

Revenir en haut Aller en bas
gege 13
user


Messages : 2839
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 62
Localisation : bouches du rhone

MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Mer 20 Juin 2012 - 12:22

Bonjour a tous , Mr duncan , pour ce qui est de ma part , comme je pense Mr cloholdo ( qui est a l’origine de ce fil ) , ce fut un pur hasard si un jour avant de tire je me suis rendu compte que le chien n’était pas aligne avec l’amorce , que cela ne tienne , avec la main j’ai tout remis droit , ce phénomène arrive de temps a autre l’ors de mon premier armé apres chargement du barillet , pas de quoi sodomiser les papillons , apres verification , toutes mes armes poudre noire (revolver ) ont la meme particularitees , il serait stupide de faire expres de mal positionne le barillet juste pour voir ce qui peut ce passer , pour moi , le principal est de savoir que ça peu arrive , de rester vigilent au cas ou , et de savoir qu’ en plus , que le probleme n’est pas uniquement sur mes armes et d’une certaine manière ce probleme peut etre considere comme , disons , normal .

Je te rejoints toute a fait , 9 pages pour ça .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Mer 20 Juin 2012 - 13:06

J'ai l'impression que le "petit camarade" dont parle Duncan c'est moi.

Je vais donc user de mon droit de réponse.

D'abord, n'en déplaise à certains, le fonctionnement dont nous parlons depuis 9 pages n'est en aucun cas un "défaut". Tout juste une particularité de fonctionnement, et ce n'est certainement pas moi qui l'ai qualifié de défaut (je me suis quand-même vu "accusé" de créer des pannes Laughing Laughing Laughing ).

Ensuite, la question n'a pas été posée par moi, mais par un membre du forum, non expert, qui se posait justement la question de savoir si son arme avait un défaut ou non.

Là, il y a eu deux types de réponses :
- les miennes dans lesquelles je donnais toutes les explications "techniques" pour rassurer le membre qui avait posé la question sur l'état de son arme (et vous pouvez relire),
- les autres, alarmistes et en général non argumentées qui prétendaient qu'une arme présentant cette singularité de fonctionnement était dangereuse et devait être rebutée (vous pouvez relire aussi).

Pourquoi ça a duré aussi longtemps :
Ce n'est pas pour le seul plaisir de contredire certains (Quoi que, pour certaines réponses... Twisted Evil ), mais parce que je pense que nous nous devons de ne pas inquiéter inutilement les membres du forum en répandant de fausses idées. Et je considère que ça, c'est important.
Maintenant, si vous prenez la peine de relire mes contributions, vous y trouverez (et dès les premières pages) des explications "techniques" sur le pourquoi et le comment de ce fonctionnement particulier et des descriptions de manipulation "NORMALES" de l'arme pour le mettre en évidence.
Si certains n'avaient pas mis autant d'énergie pour systématiquement me contredire, ça aurait duré moins longtemps.

Enfin, pour ce qui est de la maltraitance sur animaux ailés, le phénomène n'est pas aussi insignifiant que ça puisque ça a réussi (avant que nous en parlions) à inquiéter au moins un tireur membre du forum et que, dans la mesure où toutes les armes à poudre noire, qu'elles soient d'origine ou répliques, présentent cette particularité, si on écoute certains, plus une seule n'est apte au tir (ça fait moins rire, là).

Amicalement.

Jean-Marie


Dernière édition par diesel le Mer 20 Juin 2012 - 14:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
patrice50(49)
user


Messages : 176
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 67
Localisation : haut-rhin France

MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Mer 20 Juin 2012 - 13:41

diesel a écrit:
J'ai l'impression que le "petit camarade" dont parle Duncan c'est moi.

Je vais donc user de mon droit de réponse.

D'abord, n'en déplaise à certains, le fonctionnement dont nous parlons depuis 9 pages n'est en aucun cas un "défaut". Tout juste une particularité de fonctionnement, et ce n'est certainement pas moi qui l'ai qualifié de défaut (je me suis quand-même vu "accusé" de créer des pannes Laughing Laughing Laughing ).

Ensuite, la question n'a pas été posée par moi, mais par un membre du forum, non expert, qui se posait justement la question de savoir si son arme avait un défaut ou non.

Là, il y a eu deux types de réponses :
- les miennes dans lesquelles je donnais toutes les explications "techniques" pour rassurer le membre qui avait posé la question sur l'état de son arme (et vous pouvez relire),
- les autres, alarmistes et en général non argumentées qui prétendaient qu'une arme présentant cette singularité de fonctionnement étaient dangereuses et devaient être rebutées (vous pouvez relire aussi).

Pourquoi ça a duré aussi longtemps :
Ce n'est pas pour le seul plaisir de contredire certains (Quoi que, pour certaines réponses... Twisted Evil ), mais parce que je pense que nous nous devons de ne pas inquiéter inutilement les membres du forum en répendant de fausses idées. Et je considère que ça, c'est important.
Maintenant, si vous prenez la peine de relire mes contributions, vous y trouverez (et dès les premières pages) des explications "techniques" sur le pourquoi et le comment de ce fonctionnement particulier et des descriptions de manipulation "NORMALES" de l'arme pour le mettre en évidence.
Si certains n'avaient pas mis autant d'énergie pour systématiquement me contredire, ça aurait duré moins longtemps.

Enfin, pour ce qui est de la maltraitance sur animaux ailés, le phénomène n'est pas aussi insignifiant que ça puisque ça a réussi (avant que nous en parlions) à inquiéter au moins un tireur membre du forum et que, dans la mesure où toutes les armes à poudre noire, qu'elles soient d'origine ou répliques, présentent cette particilarité, si on écoute certains, plus une seule n'est apte au tir (ça fait moins rire, là).

Amicalement.

Jean-Marie



tiens,je suis entièrement d'accord là, avec diesel,étonnant!!!
Revenir en haut Aller en bas
Othryadès
user


Messages : 19
Date d'inscription : 24/07/2012

MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Dim 2 Sep 2012 - 17:26

Bonjour à tous !

Je me suis également laissé tenter par ce modèle dont je trouve les lignes très élégantes.

Toutefois, le canon 5.5" semble être une invention italienne sur ce modèle qui n'est visiblement sorti d'usine qu'en 7.5" (première production) puis en 8".

Les seules traces que j'ai pu trouvées sont celles de revolver modifiés et recoupés à cette longueur, mais tous en conversion cartouche métallique. Si quelqu'un a des informations sur des canons de 5.5" (d'usine ou conversion, voir copie de Colt par d'autres firmes) je suis preneur !

Ceci étant dit, voici mon revolver :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

à sa réception de chez Beck Chasse.

Je n'étais pas très satisfait du jaspage, j'ai donc décidé de le faire sauter :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je ne sais pas quoi penser du style bi-ton. Il me plait beaucoup, visuellement. Surtout l'association d'un blanc poli (pas forcément très très bien Laughing ) et du noir uni. Par contre, l'historicité du modèle me parait douteuse, et c'est quelque chose qui compte pour moi. Je pense donc finir par unifier un peu tout ça, mais pas tout de suite

Une photo du barillet pour finir, vu qu'il n'est pas toujours évident d'en trouver :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il y a un peu d'oxydation au niveau des vis. Je pense que je ne les ai pas assez bien séchées et que leur humidité a "glissé" sur les têtes rondes pour donner cet effet, il va falloir que je les démonte pour les reprendre. ça se voit beaucoup moins en vrai, il aura fallu la photo pour le remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
bajocasse
user


Messages : 131
Date d'inscription : 06/11/2008
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Dim 2 Sep 2012 - 20:32

salut

c'est quoi ce qu'on voit sous la crosse...avec une vis et une espece de cran...noir?

sinon oui super les photos!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
cloholdo
user


Messages : 3360
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 53
Localisation : Luberon - France

MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Dim 2 Sep 2012 - 21:13

Moi j'aime bien cet acier bleuté, il faudrait que les autres pièces le soient aussi.
Quand j'ai débronzé le mien, il n'était pas bleuté...
Est-ce que l'indexation barillet marche bien ? (Voir photos [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], et vidéo [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour comprendre ma question).
Revenir en haut Aller en bas
http://claudeholdowicz.wordpress.com/
Tuco-Benedicto-Pacifico
user


Messages : 155
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 24
Localisation : Ardennes - Rethel

MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Dim 2 Sep 2012 - 21:28

Othryadès a écrit:


Je n'étais pas très satisfait du jaspage, j'ai donc décidé de le faire sauter :


Avec du vinaigre ou autre chose ?
Je ne suis pas fan non plus du jaspage
Revenir en haut Aller en bas
cloholdo
user


Messages : 3360
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 53
Localisation : Luberon - France

MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Dim 2 Sep 2012 - 21:37

Moi j'ai mis à tremper les morceaux dans du vinaigre d'alcool blanc, le premier prix. ça s'en va à vu d’œil ! Après, un petit coup d'éponge grattoir s'il reste des taches... Puis bien sécher le tout et dans tous les recoins, sinon ça va rouiller.
Revenir en haut Aller en bas
http://claudeholdowicz.wordpress.com/
Othryadès
user


Messages : 19
Date d'inscription : 24/07/2012

MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Lun 3 Sep 2012 - 0:04

Salut à tous !

@ bajocasse : La pièce dont tu parles, je pense, est la plaque arrière de la crosse. Je n'ai pas la notice sous les yeux, mais si tu veux je te donnerai un numéro. Si j'ai bien compris au démontage, cette pièce permet de caler l'ensemble constitué du pontet, de la plaque avant de la crosse (tout ceci en laiton sur ce modèle), et, surtout, de la lame ressort qui ira pousser le chien. Autant dire qu'il y a de la force, et qu'une pièce supplémentaire pour aider à bien maintenir le tout.

@ cloholdo : J'ai suivi toute la discussion sur l'indexation. Si j'ai bien tout compris, alors le mien fonctionne correctement. J'en profite pour poser une question supplémentaire. Lorsque je suis en position armée, et que je souhaite remettre mon arme en sécurité, la notice semble dire qu'il faut appuyer sur la détente tout en tenant le chien our le ramener en position "demi-armée", puis faire pivoter le barillet pour mettre le chien en face d'un plot. Ce n'est pas possible sur mon modèle. une fois armée, le barillet est verrouillé (et bien indexé, quelque soit la rotation préliminaire) , même si on revient en demi armé. Est ce un comportement normal ? Si oui, comment mettre son arme en sécurité après avoir armé ?

Merci pour le commentaire, mais je crains que l'aspect bleu ne vienne d'un reflet au moment de la photo. Pour le reste, je me suis inspiré de ce que tu as fait sur ton propre revolver que je trouve très beau.

@ Tuco-Benedicto-Pacifico : vinaigre blanc, effectivement Smile Par contre, contrairement à ce que dit cloholdo (et beaucoup d'autres !) je n'ai pas vu l'effet "à l'oeil". J'ai d'abord trempé 10 minutes qui n'ont pas été suffisantes, j'ai donc remis pour 10 minutes et, pendant le nettoyage au savon, j'ai utilisé une pierre à nettoyer le métal (j'en parle après) pour enlever les dernières traces. Il a fallu frotter, si la couleur de fond avait vraiment viré au clair, les "marques" (les "traits" plus sombres) étaient toujours présentes. Peut être, sur le canon et son bronzage plus homogène, le vinaigre aurait mieux fonctionné ? Peut être que je n'avais pas mis assez de vinaigre (j'ai fait un petit bain dans un tupperware, qui suffisait pour les quelques pièces, mais du coup, peut être qu'il n'y avait pas assez d'acidité et qu'il aurait fallu un plus grand bain pour que le vinaigre en contact avec la surface ne tourne régulièrement ?), je ne sais pas.

La pierre dont je parle et dont j'ignore tout ou presque est une petite pierre synthétique un peu souple que j'achète à un tisserand (oui oui) allemand lors d'évènements historiques, et qui me sert à nettoyer mes équipement d'acier de reconstitution historique avec une grande efficacité. La pierre est très friable, un peu souple, très abrasive et enlève rouille et saleté avec la même efficacité, sans (trop) rayer. C'est ce que j'ai utilisé pour finir le traitement, donc, avant de polir à la laine de fer fine.

Par contre, cloholdo a parfaitement raison sur le fait de bien sécher. Même si c'est évident, je pensais avoir correctement séché le mien (au sèche cheveux) mais il restait un tout petit peu d'eau sur les vis, qui ont du coup rouillé. Heureusement, le revolver est stocké dans un tissu imbibé de WD40, donc ça ne s'est pas propagé et je n'ai aucun doute sur le fait que je pourrai retirer ces vis et les polir, le WD40 est quand même un produit très efficace (j'en ai, en tout cas, toujours été ravi).
Revenir en haut Aller en bas
Tuco-Benedicto-Pacifico
user


Messages : 155
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 24
Localisation : Ardennes - Rethel

MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Lun 3 Sep 2012 - 0:28

En tout cas le contraste acier bronzé et acier nu rend vraiment bien Very Happy
Faudra que je fasse gaffe aussi aux vis quand je le ferai
(PS: si tu retrouve des infos sur ta pierre à nettoyer je suis preneur )

Revenir en haut Aller en bas
cloholdo
user


Messages : 3360
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 53
Localisation : Luberon - France

MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Lun 3 Sep 2012 - 9:09

Des 2 révolvers que j'ai eu, aucun ne me permettait après avoir armé le chien, de revenir directement au cran de demi-armé. Je pense que c'est naturel, la mécanique est prévue pour que lors d'un tir, le chien n'aille pas se bloquer au cran de demi-armé. Donc il faut reposer le chien doucement sur l'amorce en gardant l'arme dirigée vers la cible ou le sol (attention les pieds) et retirer le chien ensuite au cran de demi-armé. Après on soulève encore un peu le chien pour pouvoir le dés-enclencher de la position demi-armé mais sans l'enclencher au cran d'armé pour pouvoir le reposer entre deux chambres. Là il y a des plots, le chien s'y emboite et empêche le barillet de tourner.
Je dis ça de mémoire, car en ce moment je n'ai plus de révolver pour le vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
http://claudeholdowicz.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Préférences en matière de revolvers...   Ven 7 Déc 2012 - 18:12

Bonsoir à tous !

Au début de ce forum, en mai 2012, Cloholdo déclarait, avant la polémique sans fin au sujet de cette histoire d'indexation, de cran de demi-armé etc... sur laquelle je ne
veux pas revenir car c'est, semble-t'il, à s'arracher les cheveux qu'il nous reste et que nous sommes en décembre, donc bien après la "bataille",et que, de toutes façons,
il est normal qu'en armant au deuxième cran après avoir fait tourner le barillet au hasard la chambre soit pile en face du canon (c'est étudié pour) (ouf !), Cloholdo,
donc, déclarait qu'il préférait le Colt 1860 Army pour sa ligne, sa gueule etc... C'est vrai qu'il a de la gueule, mais il n'est pas le seul : le Colt Navy 1861 est d'un dessin
plus pur (sans le décrochement du barillet renforcé pour le calibre .44), mieux équilibré et d'une prise en main plus agréable, mais c'est un avis personnel...
D'ailleurs, tous les BPO (ou presque) sont beaux, même si les canons ronds semblent plus légers, plus élégants que les hexagonaux... Même les Starr ont une de ces
gueules, en S.A. ou en D.A. (j'espère en posséder un dans un avenir proche... - j'ai déjà un 1863 S.A.).
L'un des problèmes est qu'il faut savoir ce que l'on veut, que l'on soit puriste ou pas, et considérer que les inventeurs comme Colt n'ont produit que les modèles officiels connus ( Paterson, Walker 1847, Whitneyville 1848, Dragoon en 3 modèles, Navy 1851, Army 1860, Navy 1861, Pocket 1849, Police 1862 etc...) et Remington, Starr,
Whitney et autres en carcasse acier (copiés par la Confédération en laiton) et jamais les variantes qui sont presque des hérésies comme les Navy 1851 en .44, les
versions Shériff et tant d'autres aberrations à barillet "fluted" par exemple ainsi que les versions "inox" qui sont un anachronisme ! Je ne suis inscrit sur ce forum que depuis une semaine à peine et je tombe "comme un cheveu sur la soupe" sur tous les sujets que vous avez traités depuis quelques années ; j'ai lu à peu près tout et il y a une foule de choses intéressantes et je vous en félicite ! Continuez et continuons ensemble pour la gloire de la black powder !

Cordialement, Dan
Revenir en haut Aller en bas
gege 13
user


Messages : 2839
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 62
Localisation : bouches du rhone

MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Ven 7 Déc 2012 - 19:05

Bonsoir a tous
Mr fortyniner , tu as raison , ne parlons plus de ce qui fache : il est normal qu'en armant au deuxième cran après avoir fait tourner le barillet au hasard la chambre soit pile en face du canon (c'est étudié pour) .
Les sous marin sont aussi prevu pour aller sous l’eau et en revenir , quelques fois , certain , ne revienne pas , fait gaf quand meme .
Revenir en haut Aller en bas
cloholdo
user


Messages : 3360
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 53
Localisation : Luberon - France

MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Ven 7 Déc 2012 - 20:10

J'aime beaucoup les 1851 aussi Wink
Mais j'ai revendu mes 3 révolvers et je n'en prendrai plus... Je découvre que je préfère les armes encore plus anciennes. Donc c'est sans regret.
Merci pour le commentaire enthousiaste ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://claudeholdowicz.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff   Aujourd'hui à 3:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques photos du Colt 1860 Army Sheriff
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Amélioration des copies du Colt 1860 Army pour le tir
» COLT 1860 ARMY UBERTI
» Entrefer Colt 1860 Army
» Balle pour colt pietta 1851 sheriff
» réparation Colt 1860 help suite Les photos promises.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le forum des fans de la poudre noire :: les armes a percussions :: les revolvers-
Sauter vers: