le forum des fans de la poudre noire

Bienvenue sur le forum des fans de la poudre noire. Ici on parlera de toutes les armes a poudre noire et des armes western
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 tromblon silex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
flibuste
user


Messages : 715
Date d'inscription : 18/10/2008

MessageSujet: tromblon silex   Lun 12 Avr 2010 - 18:45

Bonjour,

Voici un tromblon chiné sur une bourse ;

le bois a été décapé et teinté ;

le canon est fait d'un bouchon de culasse en acier , sur lequel est fixé le canon en laiton de 9 pouces au total . La lumiere est percée.

Toutes les pièces sont en acier ou laiton ; la platine est fonctionelle mais necessite du travail et il me semble que la batterie ne produit pas d'etincelles;

Il n'y a aucun marquage mais l'arme parait tirable



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Si quelqu'un connait ????

Après un peu de nettoyage , accompagné d'un Colt pour evaluer le gabarit:



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'objectif est de le faire tirer un jour ...............


Dernière édition par flibuste le Jeu 25 Nov 2010 - 20:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
user


Messages : 4211
Date d'inscription : 14/10/2008
Localisation : St Lambert Québec , Canada

MessageSujet: Re: tromblon silex   Lun 12 Avr 2010 - 20:20

Déja le canon et la plaque de couche , ça vaut son poid en laiton

Le canon moulé sans travail au d'usinage , c' est sympatique mais ça mérite réflexion .

Le plus étrange c' est que ça n' a pas de lien historique avec une tradition armurière connue
ou alors c' est méditerrannéen . La crosse très courte pointe vers l' Est ....

La platine est typique de la dernière génération avant a percussion avec son chien à espalet
( le renfort qui fait forme de coeur ) bassinet incliné avec renfort de batterie .

On ne voit pas le détail de la batterie , mais le ressort de batterie est très rustique .

La lumière est-elle percée ?

Bon , je risque une carte ou deux , Au mieux , une tromblon de bravade , tradition de
la Meuse ou de Provence * , si la lumière est percée , sinon un souvenir d' Espagne pour touristes
surtout un souvenir les armuriers espagnols jetés a la rue par Franco et obligée de se reconvertir
dans ce genre de chose .

Ce serait plus facile à identifier s'il n' avait pas été bricolé .

Si tu attaque la batterie à la lime qu'est ce que ça dit ? Trempée ou pas ?

* Un autre sujet qui m'intéresse beaucoup et je n'aurai pas souvent l'occasion d' en voir de ce
coté ci de la mare a Cunard , si quelqu'un de ces terres voulait nous en causer , ça me ferait plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
user


Messages : 4211
Date d'inscription : 14/10/2008
Localisation : St Lambert Québec , Canada

MessageSujet: Re: tromblon silex   Lun 12 Avr 2010 - 20:22

Je savais que cette forme de canon me rappelait quelque chose

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Clientèle d' Argentine , mais pour la fabrication , plus typique de Liège , ça flotte .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tromblon silex   Lun 12 Avr 2010 - 22:19

j'ai vue une fois une vidéo sue youtube Shocked Shocked sa dépote,en gros il sagit de l'ancétre du coatch-gun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tromblon silex   Mar 13 Avr 2010 - 11:26

ponera a écrit:
j'ai vue une fois une vidéo sue youtube Shocked Shocked sa dépote,en gros il sagit de l'ancétre du coatch-gun


Le terme Coach Gun a ses origines en Angleterre à l'époque du silex.
Suite à la guerre civile anglaise (Cromwell), de nombreux nobles royalistes sont devenus des brigands pour survivre. Ce banditisme "politique" était bien vu par la population fidèle au roi, ce qui a permis son développement à grande échelle. Après la restauration il a cependant perduré et est devenu une véritable industrie.
Il était impossible de circuler sur les routes sans se faire détrousser. Le phénomène tenait du racket au point que des bandits placardaient dans Londres la somme qu'un voyageur devait emporter pour passer telle ou telle route sans se faire tout prendre....une sorte de payage. Les autorités n'ont longtemps rien fait parceque la police était locale et se fichait de ce qui pouvait arriver aux voyageurs de passage. Il y avait même une certaine complicité, les bandits injectant leurs "revenus " ,pris à des citadins, dans l'économie locale.

Ceux qui ne voulaient pas se laisser détrousser n'avaient d'autre solution que de s'armer et d'affronter les bandits. Cette situation unique a donné certaines spécificités aux armes anglaises. En Angleterre, les pistolets de "duel" étaient plutôt considérés comme des pistolets de "gentleman" qui pouvaient servir à un duel mais aussi à se protéger des bandits. C'est pour celà que contrairement aux armes continentales, ils possédaient une baguette de chargement sous le canon ce qui en faisait des armes d'usage plus général. Les Anglais ont aussi produit un grand nombre d'armes de poche souvent utilisées comme "back up" des pistolets principaux.

Mais l'arme reine pour défendre une diligence (coach) était le tromblon, renommé Coach Gun pour la circonstance. Cette arme, aussi très populaire dans la Navy, grace à sa bouche évasée se laissait recharger facilement même ballotée sur la route. De plus, sa charge puissante à courte distance pouvait "calmer" bien du monde. Lorsque des lignes postales régulières se sont créées, l'équipement du postillon comprenait une paire de pistolets de gros calibre et un tromblon. Le règlemant stipulait que ces armes devaient être vidées, nettoyées et rechargées chaque semaine.

Le problème du banditisme routier a été résolu au XIXème siècle par une réforme du système de police du royaume. Le coach gun a disparu d'Angleterre pour renaître aux USA sous une nouvelle forme. En Amérique, le manque d'efficacité des polices locales a généré le même problème qu'en Angleterre. En Arizona où Indiens, Mexicains spoliés, anciens sudistes et toute sorte de renégats avaient trouvé une terre peu habitée et riche en mines d'or et d'argent, les attaques de diligence étaient quotidiennes et si banales que les journaux locaux n'en parlaient que lorsqu'il y avait mort d'homme.
Le butin recherché était surtout la production des mines et la paye des mineurs mais toute attaque pouvait dégénérer. Le coach gun de cette époque était un juxtaposé souvent raccourci, d'abord à chargement par la bouche puis à cartouches.
Revenir en haut Aller en bas
Mousquetaire
user


Messages : 358
Date d'inscription : 13/10/2008
Age : 64
Localisation : Haute Guyenne

MessageSujet: Re: tromblon silex   Mar 13 Avr 2010 - 11:38

LAWMAN a écrit:
les attaques de diligence étaient quotidiennes et si banales que les journaux locaux n'en parlaient que lorsqu'il y avait mort d'homme.
Ca me dit quelque chose...dans les diligences de 2010.
Revenir en haut Aller en bas
grey-owl
Admin


Messages : 3088
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 67
Localisation : Plaines du Grand - Nord ...

MessageSujet: re : pistolets : Tromblon Silex .   Mar 13 Avr 2010 - 11:55

Bien belle acquisition pirat
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
user


Messages : 4211
Date d'inscription : 14/10/2008
Localisation : St Lambert Québec , Canada

MessageSujet: Re: tromblon silex   Mar 13 Avr 2010 - 15:19

Mais l'arme reine pour défendre une diligence (coach) était le tromblon, renommé Coach Gun pour la circonstance


Pour un texte de cette longueur ce serait bien de citer les sources .

Les tromblons ne sont pas de calibres plus gros que les fusils de chasse , c'est la geule évasée
impressionne les gens . Pour la puissance , ça fait beaucoup de flamme du à la poudre brulée a
l'extérieur du canon , mais la portée est très limitée .

Le nom anglais est " blunderbus " emprunté au néerlandais " donderbus " ( fusil-tonerre )
c'était une arme de marine . Les sciences maritime et banquaire étaient des cadeaux des
Hollandais lors du couronnement de Guillaume d'Orange ( the Good King Billy ) sur le trone
d' Angleterre . Faut bien dire que les Anglais ont bien appris , et ont chassé les Hollandais
de plusieurs de leurs colonies. On peut penser a New York .

Le tromblon a cartouche Lefaucheux illustré plus haut est un simple calibre 16 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tromblon silex   Mar 13 Avr 2010 - 16:08

Citation :
Pour un texte de cette longueur ce serait bien de citer les sources .

Il y a de nombreuses sources concernant la vie en Angleterre à cette époque et le phénomène des Highwaymen si répandus.
Pour le tromblon à proprement parler, il existe un petit bouquin bien fait:
The Blunderbuss 1500-1900 by James D. Forman
HISTORICAL ARMS SERIES N°32

Les doutes sur l'usage du tromblon viennnent non pas des documents d'époque mais de la prolifération tardive au XIXème et même XXème siècles de mauvaises copies de tromblons souvent dans des calibres courants comme ton tromblon à broche. C'était des armes pour "gogos" ou des armes orientales. Au moyen Orient, le tromblon était devenu une arme d'apparat ou une arme emblématique. Mais la Méditerrannée avait été aussi une région de grande diffusion du tromblon à l'époque où ces armes avaient encore leur utilité.
Une autre raison de défiance vis à vis du tromblon est qu'il est de nos jours prouvé que l'évasement du canon n'a pas d'influence sur la dispersion. A l'époque, surtout sur le Continent et en Mediterrannée on semble y avoir cru, vu les armes à évasement oval ou les canons entièrement en cône inversé (bonjour les pertes de pression!!!)
Pour ce qui est des armes anglaises, on voit rarement ce genre de fantaisies. Les canons sont généralement droits avec un évasement court et modéré pour former entonnoir et non pour disperser. Les armes anglaises ont souvent aussi de très forts calibres supérieurs au 12 ou au 10.
L'usage des tromblons pour la protection des "coach" en Angleterre couvre une période allant du milieu du XVIIème siècle aux années 1830 et quelques années de plus en Irlande.
Les Royal Mail Services ont été fondés en 1784. Cette companie mettait un "shooter" sur chaque "coach" armé d'une paire de pistolets et d'un tromblon. Ces armes étaient marquées "HIS Majesty's Coach" autour de la bouche. La charge réglementaire du tromblon était de 10 à 12 plombs de la taille d'un pois (sic). Pas un jouet donc!!!!

Pour chez toi, il faudrait que je retrouve les inventaires de magasins royaux français à Québec. Là aussi, il y avait quelques tromblons destinés à la défense de place.
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
user


Messages : 4211
Date d'inscription : 14/10/2008
Localisation : St Lambert Québec , Canada

MessageSujet: Re: tromblon silex   Mar 13 Avr 2010 - 18:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Strictement entre nous , j' avais reconnu quelques phrases du bouquin . Il y a quelques années
j' aurais pu le citer par coeur

C'est un sujet passionnant et j' aime bien voir les petites étoiles dans les yeux de ceux qui viennent
tout juste d'ètre contaminés

Pour le reconstituteur moyen , à titre d' arme personnelle , c'est effectivement une arme du XIX e .
En France , sous Napoléon , certaines unités en étaient armées , mais ça reste quelque chose de marginal.

En Nouvelle France , on retrouve des " espingoles " en petites quantité à Québec , mais pas à Montréal,
ce qui laisse à penser que c' est utilisé sur les navires . J'ai fini par trouver un document ,

l' espingole c' est ça :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On peut constater que c'est de plus gros calibre que le tromblon , c'est installé sur un pivot
et c' est utilisé par les cannoniers-bombardiers et non par les soldats.
( voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour les détails )

Dans la marine française , c' est le successeur du " pierrier " et du " pierrier a boëte " ( boite )
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

finalement abandonné par la marine vers 1730 et débarqué dans les colonies pour être utilisés
par les " soldats de la colonie " ( Compagnies franches de la marine ) et les miliciens .

Malheureusement , personne n' a retrouvé d' affut transportables pour cette pétoire et son
utilisation est limitée aux places fortes et aux bateaux ( parfois des " battoes " )






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il y en a justement un a vendre au New Hampshire ..... 3 000 $ US .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tromblon silex   Mar 13 Avr 2010 - 18:43

Oui, j'aime les tromblons

Prochaine fois que j'ai un cadeau à recevoir, je crois que je vais demander un tromblon "made in India". C'est modeste mais avec un peu de boulot ça peut devenir présentable et jouissif à tirer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tromblon silex   Mar 13 Avr 2010 - 19:07

merci pour toute ces infos Shocked j'en ai appris baucoup study
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
user


Messages : 4211
Date d'inscription : 14/10/2008
Localisation : St Lambert Québec , Canada

MessageSujet: Re: tromblon silex   Mer 14 Avr 2010 - 0:01

Le "made in India " , il est très bien et comme il ne reproduit pas une arme règlementaire
ça fait moins de commentaires de la part des puriste ( euh .... c' est moi qui a dit ça ?
)
Revenir en haut Aller en bas
voltigeur
user


Messages : 460
Date d'inscription : 20/08/2009
Localisation : entre sambre et meuse

MessageSujet: Re: tromblon silex   Mer 14 Avr 2010 - 17:07

En reconstitution voilà ce que cela donne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
user


Messages : 4211
Date d'inscription : 14/10/2008
Localisation : St Lambert Québec , Canada

MessageSujet: Re: tromblon silex   Jeu 15 Avr 2010 - 1:02

Wouaou !!!!!

J'aimerais bien y aller en vacances et me joindre à un groupe !

Mais ce n'est pas une reconstitution historique , c'est une tradition vivante .

Historiens et ethnologues feront la différence , pour les autres ne vous fatiguez pas .

A noter , au XVIII e ça s'appelle le " tir en feu de joie " , de gauche a droite ou l'inverse .
Au silex ça fait toujours une petite angoisse quand le coup ne part pas . La moyenne des ratés
était de 10% . Quand on fait plus , il n'y a pas de quoi être fier.


Mais pour revenir au sujet de départ , quelles nouvelles de ce tromblon ?
Lumière percée ou pas ? Un p'tit poinçon a qu'eu ' part ?
Revenir en haut Aller en bas
garga
user


Messages : 174
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: tromblon silex   Jeu 15 Avr 2010 - 19:01

celui ci est pas mal non plus !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tromblon silex   Jeu 15 Avr 2010 - 20:32

oui c'est vrai Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tromblon silex   Ven 16 Avr 2010 - 0:45

C'est de celui-là que je parlais. Il présente certaines caractéristiques des tromblons en usage dans la Royal Navy au XVIIIème siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: tromblon silex   Aujourd'hui à 1:18

Revenir en haut Aller en bas
 
tromblon silex
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mon vieux tromblon...
» tire a balle avec mon vieux tromblon
» Silex : Nouveau membre et futur possesseur de ZX7R
» savez vous tailler un silex ?
» mèche, silex et entre les deux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le forum des fans de la poudre noire :: les armes a silex :: pistolets-
Sauter vers: