le forum des fans de la poudre noire

Bienvenue sur le forum des fans de la poudre noire. Ici on parlera de toutes les armes a poudre noire et des armes western
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mise en service 1858 tout neuf

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gypa66
user
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 58
Localisation : Cerdagne (Pyrénées Orientales)

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Mar 27 Juin 2017 - 22:39

Oglala, tu parles de nouveaux règlements. De quoi s'agit-il ? Y a t-il eu récemment un obligation à coller les canons ?
Quitte à les coller, ils pourraient être alignés.
La raison avancée est-elle la sécurité ? Y a t-il eu des accidents ? Le canon des Colts se démonte bien, lui.
Revenir en haut Aller en bas
Arizonacolt
user
avatar

Messages : 1317
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 36
Localisation : 30

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Mar 27 Juin 2017 - 22:58

Oglala a écrit:
Citation :
Pour le réglage du canon, une question : 350°C pour avoir raison du frein filet : l'acier ne bronchera pas, mais est-ce que le bronzage peut en souffrir ?

Oui, à cette température tu restes sous le point de la modification de la structure moléculaire mais bien au dessus de ce qu'un bronzage traditionnel à la couche peut accepter sans vieillir prématurément, dans le cas d'un bronzage traditionnel il peut être fortement atteint et laisser la rouille venir, de tte façon on verra le point de chauffe comme le nez au milieu de la figure...

Problème: pour rendre assez pâteux pour être malléable le Frein Filet Loctite il faut ~ 300°C et rien ne dit qu'ils n'utilisent pas autre chose de pire depuis les nouveaux règlements parce que pour en arriver à ce que certains cisaillent leurs canons au filetage ça doit être du costaud................ ou  ils ont tenté de le faire à froid...

ArizonaGibbs a écrit:
je n'ai pas eu à chauffer pour dévisser le canon de mon 1858 pietta
assez récent (acheté neuf début 2016)

Je te crois sur parole mais il y a des précédents fâcheux et la dame dénommée Prudence est la mère de celle appelée Sûreté, j'ai des vieux AF à terminer mais je ne m'y risquerais pas sur mon CN, de tte façon je vais terminer les deux AF en pseudo-copies de Remington Army 1861, alors les guidons....

Oui Oglala je veux bien croire aussi que dans certain cas le canon soit scellé et qu'on ne puisse pas faire tourner le
canon ,c'est aussi pour cela que j'ai insisté plus haut sur le fait d'utilisé des machoire en bois.
Le bois qui enserre le canon cèdera et laissera tourné le canon si la pression de rotation est trop forte.
Cela peut éviter de voiler la carcasse ou de briser le canon. Cela protège aussi du marquage du canon par la machoir
d'un étau ou d'une clé.
En y allant doucement et fermement par pression successive dans un sens et dans l'autre cela doit
venir sans risque pour l'arme.  Si cela ne vient pas alors il est temp d'envisager une autre solution.

Certaine personne ont une conscience innée de la résistance des matériaux et du rapport
des forces , mais d'autre personnes n'ont pas forcément cette conscience ,c'est pour ça que cela reste délicat
de conseiller ce genre d'opération. La prudence voudrait plutôt que l'on conseille de ne toucher à rien et d'apprendre
d'abord à grouper puis à contreviser, ce qui est très consrtuctif et instructif au nivaux de l'apprentissage du tir.
La contrevisée n'a rien de choquant et est tout à fait ordinaire en armes anciennes.

Bonne soirée Wink

Arizonagibbs
Revenir en haut Aller en bas
Oglala
Admin
avatar

Messages : 6531
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 103

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Mar 27 Juin 2017 - 23:16

Depuis la réglementation de 2013 (voir ici par exemple: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ), certains fabricants on été au devant de la loi et des règlements.

C'est la même chose que ce qui se produit actuellement avec certains armuriers qui adaptent de nouveaux modes de ventes ou même en profitent pour refuser de travailler sur certaines armes au motif qu'une circulaire Européenne, dont les décrets ne sont toujours pas parus et dont les projections pour la loi de sécurité intérieure ne tiennent pas compte, devrait être plus contraignante.

Ils n'en savent pas plus que nous ou profitent de la situation d'attente dans laquelle nous nous trouvons pour inventer des conditions particulières de vente contraignantes et des trucs annexes selon leur interprétation...

Le problème n'est pas tant dans les règlements (quoique) mais dans leurs interprétations et applications, que ce soit par les fabricants ou les détaillants: certains s'en tapent parce que le marché hexagonal et européen ne représentent même pas 3% de leur chiffre et partent du principe que qui peut le plus peut le moins et devancent les demandes et les autres spéculent gaillardement sous prétexte que........

Si tu veux un exemple de l'étendue de la couennerie humaine suis le cas du ROA et dis-moi exactement ce qu'il en est et en vertu de quels articles, par contre ici, sur ce forum, nous évitons d'évoquer cette arme ainsi que son cas de non existence légale (classement demandé au départ par l'importateur lui-même) et il ne fait pas bon la mettre dans la rubrique de vente: elle peut être en 4ème catégorie ou en 8ème selon l'interprétation que l'on veut bien faire et on la considère comme étant une arme de 4ème catégorie par défaut puisqu'elle n'en a pas réellement. Maintenant c'est un fantôme en 4ème et point final...

Citation :
Certaine personne ont une conscience innée de la résistance des matériaux et du rapport
des forces , mais d'autre personnes n'ont pas forcément cette conscience ,c'est pour ça que cela reste délicat
de conseiller ce genre d'opération. La prudence voudrait plutôt que l'on conseille de ne toucher à rien et d'apprendre
d'abord à grouper puis à contreviser, ce qui est très consrtuctif et instructif au nivaux de l'apprentissage du tir.
La contrevisée n'a rien de choquant et est tout à fait ordinaire en armes anciennes.

Une conscience innée pas toujours mais très souvent acquise, pour les autres nous sommes donc entièrement d'accord et je ne saurais conseiller cette méthode maintenant alors qu'auparavant c'eût été le contraire....

Autres temps autres......... façons de faire et agir...  Embarassed

Bonne fin de soirée à toi aussi Arizona. Wink

_________________
Un doigt pointe vers la lune, tant pis pour ceux qui regardent le doigt...

La preuve irréfutable qu'il existe de l'intelligence sur les autres planètes, c'est qu'ils n'ont JAMAIS cherché à entrer en contact avec nous. (Calvin et Hobbes)

Bonjour Invité.

- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Gypa66
user
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 58
Localisation : Cerdagne (Pyrénées Orientales)

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Mar 4 Juil 2017 - 11:56

Je reprends donc le fil de la conversation.
J'ai fait une tentative de desserrage du canon de mon 1858 ce week end avec le maximum de précautions possibles.
Montage dans un étau stable (fraiseuse) avec protections bois, clé à molette munie de mâchoires bois pour enserrer la carcasse et chauffage au pistolet à air chaud thermostat sur 350°C.
Les 350°C sont pas dû être atteints au niveau du révolver malgré un temps de chauffe long, et le bronzage n'a pas du tout souffert. Mais le canon n'a pas bougé d'un poil  Crying or Very sad  .
Le collage m'a donc l'air bien efficace et je ne pourrais, à mon tour, que dissuader ceux qui tenteraient cette expérience car la température à atteindre m'a l'air plutôt élevée.
Si vraiment, dans le futur, je ne supporte pas ce guidon mal aligné (c'est mon coté mécano qui parle: jamais je n'aurai osé fournir des pièces montées de cette manière...),
je tenterai peut être de chauffer davantage en vérifiant la température au niveau de la carcasse quitte, par la suite à devoir débronzer mon révolver si le bronzage se détériore...

En tous cas, encore pour tous vos conseils
Revenir en haut Aller en bas
cedric13
user
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 30
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Mer 12 Juil 2017 - 11:31

J'avais pas encore lu un sujet sur le canon trop serré. Je vais aller vérifier ça de suite! Après je sais pas si c'est ton premier PN Gypa mais sacré analyse de ton arme avant utilisation
Revenir en haut Aller en bas
Gypa66
user
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 58
Localisation : Cerdagne (Pyrénées Orientales)

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Mer 12 Juil 2017 - 12:33

Oui, Cédric13, c'est mon premier PN et il n'a pas encore tiré (moi non plus Mad ). Merci pour le compliment (je "fais le tour" de mon arme pour contenir l'impatience qui me ronge de l'essayer).
Je dois voir le président et quelques membres du club local le we prochain pour discuter (stand couvert). Il n'y a pas de tireur PN pour l'instant, mais le président n'est pas contre à priori.
Revenir en haut Aller en bas
fred1851
user
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 09/07/2017
Age : 42
Localisation : Vinon-sur-Verdon

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Mer 12 Juil 2017 - 18:12

Bonjour à tous,

Pour revenir à la résistance du frein filet de montage, sur un Remington pocket pietta, avec un étau qui prend le canon avec des mords en nylon et deux plaquettes bois sur la carcasse, une clef à molette de 40 cm -> Impossible de faire bouger le canon.

Sur un Spiller en 36, en chauffant ... Impossible aussi.

Sur un Rem Shériff en 44 ... Impossible aussi.
Sans compter qu'en plus sur ce revolver, la mire a été mal soudée et l'usinage n'est pas symétrique (reprise à la lime).

Pietta c'est pas que du bonheur ... je suis toujours en réflexion pour pouvoir dévisser ces fichus canons.

Et pour finir, j'ai renvoyer un uberti sheriff inox, le canon était tellement serré que la carcasse avait une crique.

Je commence a croire que pour le marché français les exigences sont en deça du minimum exigible.

Amitiés à tous

Fred1851


Revenir en haut Aller en bas
Gypa66
user
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 58
Localisation : Cerdagne (Pyrénées Orientales)

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Jeu 13 Juil 2017 - 14:35

Bonjour fred1851. Je vois que nous avons le même problème. Quelques questions : Comment as-tu chauffé (chalumeau ?) As-tu contrôlé la température de chauffe ? Le bronzage a-t-il souffert ?
Pour ma part, j'attendrai d'avoir tiré avec mon 1858 avant d'entreprendre d'autres essais, c'est pourquoi je te pose ces quelques questions.
Canon trop vissé, cheminées neuves déjà à 0,9mm, plaquettes de crosse pas ajustées à la carcasse.
Je veux bien que ces armes soient bon marché, mais quand même ! Je lisais que Pietta avait amélioré sa qualité, qu'est-ce que ça devait être avant ???
J'espère avoir plus de satisfactions à tirer avec.
Revenir en haut Aller en bas
Oglala
Admin
avatar

Messages : 6531
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 103

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Jeu 13 Juil 2017 - 16:07

Bonjour,

Citation :
Je veux bien que ces armes soient bon marché, mais quand même ! Je lisais que Pietta avait amélioré sa qualité, qu'est-ce que ça devait être avant ???

Pietta a énormément progressé et Uberti (devenu Beretta) régressé, Pietta fait un tabac sur son marché principal et Uberti s'y fait tailler des croupières. Pour nous qui représentons même pas 3% de parts de marché c'est ce qui reste qui nous est offert à la vente et c'est valable pour ces deux marques...

Dans le temps Pietta revendait ses produits avec défauts derrière des sous-marques (Uberti aussi certainement mais je ne les connais pas à part Pionner) dans les grandes surfaces et à vil prix (Coltman etc et peut-être RAG...), pas que les armes aient été intrinsèquement mauvaises mais elles avaient des défauts (principalement des défauts d'aspect et de finition) j'ai souvent utilisé de ces armes et elles étaient bonnes.

Maintenant il n'est plus possible de vendre ces pièces avec défauts en grandes surfaces alors on les vend par correspondance et vu les connaissances moyennes et les exigences du tireur moderne à la PN cela fait parfaitement l'affaire: on veut le même que mais à seulement 250,00€.
La derme reste pour l'Europe (même pas 3% de marché), les tireurs sont contents de ne pas payer une arme à son juste prix et tout le monde s'y retrouve. De toute façon il faut dire que malgré les quelques défauts d'aspect et de finition ces armes tirent juste et sont parfaitement aptes au tir, on tire parfaitement avec un guidon qui a du dévers, c'est un défaut d'aspect qui peut être agaçant pour certains mais qui ne remet pas en cause la qualité intrinsèque de l'arme pas plus que sa précision...

On ne peut pas avoir un Remington 1858 de 1200€ en .44" ou 1700,00€ en .36" pour 245,00€** sinon ça se saurait....

**- Prix relevés ce jour en VPC sur le site d'une enseigne qui n'est ni la plus ni la moins chère et chez un producteur allemand de renom....

_________________
Un doigt pointe vers la lune, tant pis pour ceux qui regardent le doigt...

La preuve irréfutable qu'il existe de l'intelligence sur les autres planètes, c'est qu'ils n'ont JAMAIS cherché à entrer en contact avec nous. (Calvin et Hobbes)

Bonjour Invité.

- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Gypa66
user
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 58
Localisation : Cerdagne (Pyrénées Orientales)

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Jeu 13 Juil 2017 - 20:36

Bonsoir,
Je suis entièrement d'accord avec toi Oglala, ta voix est celle de la sagesse et j'accepte mon arme telle qu'elle est surtout, comme tu le dis, pour le prix très acceptable auquel elle est vendue.
Par contre, si je peux préparer et fignoler mon arme en chemisant les cheminées, en limant le chien pour régler l'entrefer, voire refaire une paire de plaquettes de crosse (et je prendrai grand plaisir à faire tout cela), je l'ai un peu mauvaise de ne pas pouvoir corriger le défaut de vissage du canon qui serait assez facile à corriger s'il n'y avait pas ce    de collage.
Je me posais des questions ces jours-ci, il y a un 1858 Artax d'occasion à 300 € chez Dupré. Peux tu me donner ton avis sur cette arme ?
Revenir en haut Aller en bas
fred1851
user
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 09/07/2017
Age : 42
Localisation : Vinon-sur-Verdon

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Jeu 13 Juil 2017 - 20:52

Bonsoir,

Effectivement à 250 Euros pour du Pietta, çà reste du bon marché et c'est très attrayant.

Je rejoint Oglala sur le fait que pour du tir loisir, même avec un défaut de vissage, l'arme est parfaitement opérationnelle et remplie parfaitement ce pourquoi elle est vendue.

Après pour avoir des piettas parfaitement bien vissés et mécanisme bien ajusté, même à 250€, ces armes n'ont rien a envier a d'autres qui font 3 fois le prix.
(Dès que j'ai le temps je publierai qqs photos).

Pour Gypa66 :
Comment as-tu chauffé (chalumeau ?) As-tu contrôlé la température de chauffe ? Le bronzage a-t-il souffert ?

Oui la chauffe a été faite avec une lampe a soudé avec parcimonie sans impact sur le bronzage ni sur l'aspect de surface sur acier polie.
Il faudrait que je me procure un décapeur thermique de marque avec contrôle de la trempé pour refaire un essai (chauffe contrôlée sur une période plus longue).
Dès que j'y arrive je reviendrai vers vous.

A bientôt

Fred1851

Revenir en haut Aller en bas
Arizonacolt
user
avatar

Messages : 1317
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 36
Localisation : 30

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Jeu 13 Juil 2017 - 22:19

sur mon 1858 pietta de 2015 j'ai dévissé le canon après avoir tiré environ 300 coup et il est venu sans le chauffer et
sans trop de difficulté.
Revenir en haut Aller en bas
Gypa66
user
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 58
Localisation : Cerdagne (Pyrénées Orientales)

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Jeu 13 Juil 2017 - 22:36

J'espère avoir autant de chances que toi Arizonacolt. Je ne réessaierai pas le dévissage, de toute façon, avant d'avoir fait mes premiers essais au stand.
Revenir en haut Aller en bas
Oglala
Admin
avatar

Messages : 6531
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 103

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Jeu 13 Juil 2017 - 22:59

Bonsoir Gypa,

Gypa66 a écrit:
Je me posais des questions ces jours-ci, il y a un 1858 Artax d'occasion à 300 € chez Dupré. Peux tu me donner ton avis sur cette arme ?

C'est le même que le mien certainement et à ce prix si il n'a pas été mal entretenu c'est une affaire même si la marque n'existe plus: à ce prix là je ne laisserai jamais partir le mien.
En neuf ces armes étaient de la même qualité que les Pédersoli, bien au dessus des Uberti et des Pietta mais bien au dessous des Bamkircher...
Maintenant cela reste une arme d'occasion, alors selon qu'elle aura été dans les mains de tel ou tel elle pourra être une Rolls ou une Twingo....
Pour le prix d'un Pietta ou Uberti tu peux avoir une vraie arme de match, pas un truc pour faire joujou mais sachant que la marque n'existe plus attention quand même: les pièces sont introuvables, comme moi tu sauras les refaire au besoin mais attention surtout au barillet et au canon, là on ne refait pas...

_________________
Un doigt pointe vers la lune, tant pis pour ceux qui regardent le doigt...

La preuve irréfutable qu'il existe de l'intelligence sur les autres planètes, c'est qu'ils n'ont JAMAIS cherché à entrer en contact avec nous. (Calvin et Hobbes)

Bonjour Invité.

- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
cedric13
user
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 30
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Ven 21 Juil 2017 - 14:48

Gypa66 a écrit:

Je dois voir le président et quelques membres du club local le we prochain pour discuter (stand couvert). Il n'y a pas de tireur PN pour l'instant, mais le président n'est pas contre à priori.
moi pareil ça va faire deux ans qu'il sèche à la maison. Mais en septembre je devrai être dans un stand pn grâce à un parrainage d'un membre du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Soft Trigger
user
avatar

Messages : 681
Date d'inscription : 28/04/2015
Age : 65
Localisation : LE COEUR DU MONDE : L'ALSACE

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Sam 22 Juil 2017 - 12:35

250€...;une fois qu'on a enlevé la TVA, les marges du distributeur et de l'importateur et les frais d'expédition que reste-t-il pour le fabricant ? Surtout qu'avec le Roro nos amis italiens ne peuvent plus faire de dévaluation compétitive de la Lire et certains doivent même commencer à payer leurs charges sociales pour pas fâcher maman Merkel.
Les italiens ont toujours eu des problèmes de contrôle qualité sur l'ensemble de leurs productions. Bien sûr en matière d'armes PN aussi, surtout à ces prix.
Le marché français n'est pas si réduit que cela en nombre de revolvers vendus à cause de la réglementation qui favorise ces armes. Ailleurs en Europe il faut des détentions ce qui fait monter le prix moyen des armes vu que du moment où on doit faire des papiers mieux vaut acheter moins mais acheter du durable et qui fonctionne au mieux. Donc ce sont des marchés, à commencer par l'Allemagne, importants en chiffre d'affaires mais pas en nombre, à l'inverse du marché français où bon nombre de revolvers ne servent qu'à décorer où bien ne tirent que très rarement pour le fun.
Si on ne veut pas mettre cher, il faut avoir de la chance puisque tout de même un bon nombre d'armes pas chères sont bien fabriquées. Mon dernier Uberti qui a maintenant une dizaine d'années est parfait sauf un résidu de moulage à l'intérieur de la cage mais qui a été facile à enlever. avec un petit travail sur le cran d'armé c'est une horloge et c'est précis. Il faut cependant veiller à retourner les armes vraiment défectueuses pour que nos fournisseurs nous respectent et ne prennent pas notre marché pour un dépotoir à rossignols.
Revenir en haut Aller en bas
pat1968
user
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 22/06/2015
Localisation : 13

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Dim 23 Juil 2017 - 7:37

Je viens de parcourir la discussion sur montage, démontage, alignement, dévissage, cale, rondelle, collage etc.
Tout d'abord, est-ce que l'arme tire droit ? Si comme tu le dis, le guidon à la visée dérive vers la droite, tu vas tirer à droite mais si l'arme tire droit, pourquoi s'emm…er à la réaligner ?

Maintenant, si l'arme tire dans les coins, ce n'est pas pareil… et dans ce cas là tu dois la renvoyer en expliquant le problème.
Une arme à 250€ c'est vraiment pas cher et on ne peut pas demander la lune à ce tarif là.
Je pense que certaines armes, même dans des armes chères, ont ou eut des défauts : perso, mon pattern pedersoli a eu un problème d'acier mal trempé du chien. Résultat des courses, la came de l'arrêtoir de barillet bouffée et impossible de refouler le verrou. J'ai changé le chien pour un jaspé (acier dur) et tout est rentrée dans l'ordre. Mais pour ce qui est de l'alignement et le vissage du canon, si t'es pas équipé, oublie… tu vas tout foirer.
Mais avant avant tout, fais des essais : les armes sont garanties et si ça déconne, beh tu renvoies et c'est marre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
jbw
user
avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 27/05/2012
Age : 58
Localisation : guadeloupe

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Mar 1 Aoû 2017 - 20:22

la qualité et la conscience professionnellle ne se trouve plus.....du moins pas a 250€.....

ou alors faut aller voir chez baumkircher.....

mon 1858 uberti tout neuf : impossible de rentrer le barillet....!!! j'ai du limer le doigt elevateur....

mais bon a moins de 300€ neuf (en promo) avec les fdp , on ne peut pas non plus demander l'impossible....
je ne rale pas contre uberti qui vends des 1858 mal finis, car a ce prix la......on peut essayer d'etre un peu tolerant, dans la limite du raisonable, bien entendu....

pedersoli vient de se lancer dans la production de colt (1860 et 1851). quelqu'un a des retours sur ces armes?
ou quelqu'un en possede t il une? afin de savoir si la qualité pedersoli est bien la, et voir ce que donnent ces bebetes en cible.....
Revenir en haut Aller en bas
Arizonacolt
user
avatar

Messages : 1317
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 36
Localisation : 30

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Mar 1 Aoû 2017 - 21:39

Je n'ai pas une grande experience de pedersoli
j'ai un revolver pedersoli et deux armes d'épaule de cette marque.
j'ai tirer avec d'autre armes , Pietta , Ardesa, chiappa à moindre prix que pedersoli
mais je doit dire que pedersoli même si ce n'est pas exempt de défaut pour moi
c'est top pour une production industriel et quand je regarde ma cible je ne regrette pas
les sous que j'ai dépensé pour aquérir une arme pedersoli.
je serais assez curieux aussi d'essayer les colt Pedersoli et je pense que ce doit valoir le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Oglala
Admin
avatar

Messages : 6531
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 103

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Mar 1 Aoû 2017 - 21:44

Bonsoir Arizona,

Citation :
je serais assez curieux aussi d'essayer les colt Pedersoli et je pense que ce doit valoir le coup.

Les Amy je n'ai pas essayé mais j'ai essayé deux fois des Navy (deux fois un différent) et ça marche parfaitement bien, je suppose que les Army sont de la même eau... Wink

_________________
Un doigt pointe vers la lune, tant pis pour ceux qui regardent le doigt...

La preuve irréfutable qu'il existe de l'intelligence sur les autres planètes, c'est qu'ils n'ont JAMAIS cherché à entrer en contact avec nous. (Calvin et Hobbes)

Bonjour Invité.

- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Arizonacolt
user
avatar

Messages : 1317
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 36
Localisation : 30

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Mar 1 Aoû 2017 - 21:49

Bonsoir Oglala
et niveau prise de visé est-ce que le navy pedersoli tir haut comme un peu tout les colts?



Revenir en haut Aller en bas
Oglala
Admin
avatar

Messages : 6531
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 103

MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   Mar 1 Aoû 2017 - 22:04

Les deux essayés oui, un peu: point visé-point touché (avec 0,75 sur l'un et 0,85/90 sur le second)...
A 0,90 la charge m'a semblé un peu forte pour un forte pour un .36 et à 0,75 on dirait que ça suffit, je ne sais pas ce que préconise Pedersoli mais on reste dans les charges habituelles pour ces calibres (en ce moment je suis à 0,80 avec les deux miens mais ce ne sont pas de Pedersoli)...

Toujours est-il que j'ai été très agréablement surpris parce que les Colt et moi c'est une très longue histoire de désamour.... Very Happy

_________________
Un doigt pointe vers la lune, tant pis pour ceux qui regardent le doigt...

La preuve irréfutable qu'il existe de l'intelligence sur les autres planètes, c'est qu'ils n'ont JAMAIS cherché à entrer en contact avec nous. (Calvin et Hobbes)

Bonjour Invité.

- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mise en service 1858 tout neuf   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mise en service 1858 tout neuf
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le forum des fans de la poudre noire :: les armes a percussions :: les revolvers-
Sauter vers: