le forum des fans de la poudre noire

Bienvenue sur le forum des fans de la poudre noire. Ici on parlera de toutes les armes a poudre noire et des armes western
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premiers pas et premier post (1858)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Philibert
user
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 12/06/2017
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Premiers pas et premier post (1858)   Lun 19 Juin 2017 - 23:02

Salut !

Je vous fais partager mes premiers pas

J'ai fait ce week-end mes débuts au 25m avec mon Pietta 1858 .

Ca m'a vraiment plu , je crois que je suis mordu bien que le résultat ne sois pas enthousiasmant et que j'aie rencontré pas mal de problèmes

Je ne vais pas m'étendre sur le plaisir éprouvé à tirer à la poudre noire , vous savez déjà ce que c'est .

D'abord , le matériel :

Pietta 1858 sheriff inox cal 44
Balles Balleurope 454
PNF2 , charges de 0.70g à 1.20g
Amorces CCI n°11
Semoule de couscous (+ ou - au pif)
Graisse Armistol

Premiers cartons:
 


J'ai d'abord tiré 5 barillet en visant sous le visuel de la cible du haut(dans le 6 à 6h)
1 barillet dosé à 0.80g de pnf2 , ensuite 0.85g , 0.90g , 0.95g , et enfin 1g .

Ensuite deux barillets à 1g et 1.20g en visant en haut à droite (le 6 à 1h30) du visuel de la cible du bas

Enfin un barillet à 1.20g en visant le 6 à 1h30 du visuel du haut et aussi plein centre du visuel (un peu n'importe quoi).


Les problèmes que j'ai rencontrés :
- J'ai eu du mal à doser la semoule en fonction des doses de poudre , avec des balles impossibles à enfoncer que j'ai du couper au cutter
- La graisse ! J'en avais plein les mains et malgré les lingettes c'était génant pour la prise en main
- La prise en main , justement , d'abord j'ai tiré avec un prise haute pour bloquer le poignet mais l'index ne tombait pas en face de la détente
Finalement je l'ai tenu avec le petit doigt dans le vide , sous la crosse , prise moins ferme mais lâcher plus facile
- Des amorces qui n'ont pas pété , mais très peu , trois au total
- Un peu de stress , c'est mes débuts au 25m et je partage le pas de tir (sans rameneur) avec des tireurs de cartouches métalliques qui doivent attendre que j'ai fini de charger et de tirer mes 6 coups pour pouvoir aller aux cibles

Deuxième carton le lendemain:
 


4 barillets en tout en visant le 6 à 6h
2 barillets à 0.80g , 2 barillets à 0.70g


En faisant le point sur tout ça , j'en arrive à la conclusion que mon arme tire en moyenne 7.5cm trop bas et 7 cm trop à gauche , à 25m
Je n'ai pas trop vu l'influence des différents chargements sur les résultats, bon , il faut dire que j'ai fait un peu n'importe quoi d'essayer tous ces dosages en une seule fois , et aussi que je n'ai pas été très adroit , je l'avoue .

Spoiler:
 


je suis un peu déçu que mon arme ne soit pas précise et je ne sais pas trop quoi faire maintenant
-Je peux essayer d'apprendre à contreviser dans le 6 à 1h30
-Je peux essayer de régler l'arme pour qu'elle touche le point visé , j'aimerais avoir une arme précise , mais d'un autre côté j'ai du mal à viser dans le visuel qui est noir
-je peux essayer de régler l'arme pour qu'elle touche le 10 en visant le 6 à 6h comme je le faisais au 10m
Revenir en haut Aller en bas
gege 13
user
avatar

Messages : 3293
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 63
Localisation : bouches du rhone

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Mar 20 Juin 2017 - 0:06

bonsoir M philibert
voila ce que je fais moi
bien sur avec un 58 pietta , mais pas un sheriff .
en fait que le canon soit plus court ne change , a premiere vu , rien a la précision
donc pour un pietta , des billes en 451 , 1 grammes de poudre noire , (pnf 2 suisse 1 ou 2 )
de la semoule , fine
la graisse , moi , je prend de la graisse industrielle coupé avec de la bougie pour qu'elle soit plus "solide" .
apres , que m'importe de faire des 10 , pour moi , le principal est de faire un trou le plus petit possible , le reste est une histoire de reglage , et là , sans le fameux guidon derivable , c'est , bien sur , beaucoup plus dur .
mais , bon , une premiere arme reste une premiere arme , elle est là , surtout , pour nous faire aimer le tir "poudre noire" .
je dirais deja , c'est pas mal assez groupé .
Revenir en haut Aller en bas
Clairanenc
user


Messages : 69
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 72
Localisation : Pyrénées orientales

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Mar 20 Juin 2017 - 13:42

D'après ce que je vois, ton arme est "précise" et tu es un bon tireur mais tu découvre ton arme.

Pour la "justesse", il y a deux choses à prendre en considération.

- les éléments de visée:
Ce n'était pas le souci principal des concepteurs de ces revolvers qui étaient des armes de combat et non de tir sportif; ils sont donc succints et c'est avec l'habitude qu'on arrive à bien les utiliser.
La moindre petite faute de visée, presqu'indicernable, se paye au résultat

On peut aussi tricher en prenant une arme équipée d'élements de visée parfaitement anachroniques appelés "target" qui sont en fait une mise à niveau vers la hausse et le guidon fixes d'un revolver ou d'un pistolet moderne. On les voit bien ! et donc on peut ajuster

C'est le choix que j'ai fait avec mon Remington Buffalo avec lequel je fais d'excellents tirs (tout dans le noir) pour deux raisons, le canon long favorise la précision (la balle a mieux pris les rainiures, la poussée des gaz est plus puissante) et enfin le système "target" permet de viser comme avec une arme PSF moderne.

Nota:
- le problème est le même avec ma copie de SAA 1873 Uberti en 357 mag. Les éléments de visée y sont aussi succints que sur mon Remington Army, c'est pareil.
- les tireurs au pistolet à percussion sont avantagés par rapport à nous parce qu'ils disposent d'une hausse et d'un guidon bien marqués qui leur permet de "faire du point"

Il faut donc s'habituer à ce que l'on a, rectifier quand on le peut et sinon chiader la justesse en prenant une contre visée.

- le chargement

La charge de poudre joue finalement peu, je m'en suis rendu compte à l'expérience en variant mes charges. Pour la bourre, j'utilise aussi bien la semoule que le feutre et depuis quelque temps, j'ai essayé le wad, feutre imbibé de graisse.
Depuis pas mal de temps, je charge mes 44 à 18 grains (1,2 grammes) ça me va bien et j'aime bien quand ça pète un peu, sans aller bien évidemment jusqu'aux charges dites "de guerre". J'ai essayé à 24 grains (1,55 grammes), ça décoiffe !

Par contre ce qui influe beaucoup est le type de balle que l'on tire.
La visée est très différente selon que l'on tire des balles rondes ou des balles ogivales qui sont des cylindres en plomb avec une ou deux gorges qui appuient mieux sur les rainiures du canon que la balle ronde dont seule une petite surface, le périmètre de la balle, assure le contact.

Avec mon Remington Army, avec la balle ogivale en 454 (charge 1,2 grammes) pour que tout soit réparti dans le noir avec éventuellement quelques 10, je vise le 6 à 6 heures - "le bas du visuel". Bref, je fait une visée identique à celle que je prend avec un pistolet ou un revolver moderne.
C'est d'ailleurs la visée que je prend également avec mon SAA en 357 mag pour les mêmes résultats. (la balle est ogivale, FMJ (full métal jacketed en cuivre) ou semi-wadcutter en plomb LSW (lead semi-wadcutter)

Si je prend des balles rondes (454 - 1,2 grammes de PN), pour que ça rentre, je vise carrément le 10

Bien évidemment, quand je vais sur le pas de tir, mes premières impacts sont dispersés un peu partout, c'est normal. C'est l'inconvénient d'avoir plusieurs armes, j'en ai quatre dont trois PN (2 Remington et 1 Colt en 36), et chacune a sa personnalité et donc son lacher. Il faut donc reprendre contact avec chacune et se réhabituer au lacher de l'arme qu'on fait parler. Avec le Colt, la visée est un peu spéciale mais là aussi on s'y habitue.
Revenir en haut Aller en bas
Arizonacolt
user
avatar

Messages : 1057
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 35
Localisation : 30

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Mar 20 Juin 2017 - 21:07

Philibert
Ton sheriff peut très bien se régler.
Si tu tir trop bas c'est pas un problème tu peux limer un peu ton guidon mais ça ne le fait pas de suite
attend d'avoir un bon groupement et de bien connaître ton arme parce qu'après tu ne peut plus revenir en arriere.
Pour la dérive, les pietta ont souvent un défault au niveau du vissage du canon dans la carcasse
le canon est des fois trop vissé ou pas assez et cela crée un défaut d'alignement du guidon qui fait que tu tir
un peu trop à droite ou un peu trop à gauche.
Si c'est le cas sur le tiend tu peux y remedier en revissant ou en dévissant très légèrement le canon.
visser c'est pas forcément possible si le canon est déjà vissé à fond, mais dévissé ne pose pas de problème.
Revenir en haut Aller en bas
Oglala
Admin
avatar

Messages : 5743
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 102

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Mer 21 Juin 2017 - 0:46

Bonjour,

Philibert a écrit:
Pietta 1858 sheriff inox cal 44
Balles Balleurope 454
PNF2 , charges de 0.70g à 1.20g
Amorces CCI n°11
Semoule de couscous (+ ou - au pif)

Alors ne touche à rien et fais des essais logiques et cohérents, ton arme est précise et tire certainement juste ou peu s'en faut...

Je me trouve être (sans grand discours) du même avis que Arizona à quelques détails (Détaux ? Wink ) près...

Ik weet wat ik weet . Bravo Arizona !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Un doigt pointe vers la lune, tant pis pour ceux qui regardent le doigt...

La preuve irréfutable qu'il existe de l'intelligence sur les autres planètes, c'est qu'ils n'ont JAMAIS cherché à entrer en contact avec nous. (Calvin et Hobbes)

Bonjour Invité.

- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Oglala le Mer 21 Juin 2017 - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tdupas
user


Messages : 29
Date d'inscription : 10/02/2017

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Mer 21 Juin 2017 - 8:10

Bonjour,

je dirais que maintenant que tu sais où tire ton arme et à partir de tes mesures, je te propose de placer une contre cible sur ton carton pour ta contre visée et effectuer des tirs sur appui pour vérifier ceci.
Tu en profiteras aussi pour refaire des tests de chargements pour affiner, toujours en appui, ça élimine une grande part du tireur.

Question quantité de semoule, j'en étais arrivé à un total de 1.9g poudre + semoule. Si 1g PNF2, combler avec 0.9g de semoule.
J'utilise 1.1g de PNF2 et 0.8-0.85g de semoule. à 0.9g de semoule si une balle est patatoïde elle peut coincer le barillet et il faut la couper au cutter. Ça m'est arrivé pendant le tir, j'avais oublié de vérifié avant de mettre les amorces. Donc incident de tir, retirer l'amorce délicatement, débloquer le barillet et retoucher la balle. Périlleux.

J'en ai conclu que là où il faut être très concentré c'est lors du chargement, le tir n'est plus que du plaisir, même si on s'applique.

Si ça peut aider, j'ai fait un post sur mon expérience avec mon Uberti 1858 Sheriff inox 44. Je parle de la contre cible avec photos.
Suivre le lien >> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <<

J'espère avoir pu aider.

Bons tirs et fais toi plaisir avec cette arme. Elle est bien équilibrée, agréable pour une première arme et bien jolie.


Mr T
Revenir en haut Aller en bas
Asl49
user
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 26/05/2017
Age : 66

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Mer 21 Juin 2017 - 10:34

Bonjour Philibert,

Bravo et merci pour la précision de ton compte-rendu...

@++
Revenir en haut Aller en bas
http://generation-hydrogene.forumpro.fr/
Arizonacolt
user
avatar

Messages : 1057
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 35
Localisation : 30

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Mer 21 Juin 2017 - 13:55

Je tirais dans mon sheriff avec 0.8g de PNF2 et des balle de 451 hornadi ou coulé
Revenir en haut Aller en bas
cromagnon 07
user
avatar

Messages : 3815
Date d'inscription : 09/12/2011
Age : 58
Localisation : ardeche

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Mer 21 Juin 2017 - 15:50

bin tout a été dit ,il ne te reste que a persévérer Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Clairanenc
user


Messages : 69
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 72
Localisation : Pyrénées orientales

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Mer 21 Juin 2017 - 15:57

Oglala a écrit:
Bonjour,

Philibert a écrit:
Pietta 1858 sheriff inox cal 44
Balles Balleurope 454
PNF2 , charges de 0.70g à 1.20g
Amorces CCI n°11
Semoule de couscous (+ ou - au pif)

Alors ne touche à rien et fais des essais logiques et cohérents, ton arme est précise et tire certainement juste ou peu s'en faut...


Philibert à l'évidence n'est pas un débutant au tir même s'il découvre la poudre noire.
Il faut simplement qu'il s'adapte à nos armes anciennes et à leurs éléments de visée un peu euh ... archaïques. Ce sont pas des 22LR à poignée ergonomique et aux éléments de visée sophistiqués, des pistolets destinés à sodomiser les diptères. Je ne critique pas, tous les gouts sont dans la nature et il y a des passionnés.
Son arme est bonne et donc il n'y a pas de défauts de construction inhérents, vu la précision de ses tirs sur les photos. La justesse est une simple question de familiarisation avec son arme.

Avec une arme moderne aux éléments de visée fixes bien nets, il suffit déjà de pas grand chose pour que le point moyen aille ailleurs que celui espéré, alors avec nos revolvers où il faut chercher le guidon en visant par une mince fente sur la carcasse ou sur le chien !..
Quand je dis pas "grand chose" je pense par exemple à bien "chausser" le revolver, à ne pas avoir de devers, à bien connaître le lâcher propre à chaque arme etc..

Nos Remington, c'est connu, sont moins confortables pour une bonne prise en main que les Colts. Pour le mien (l'Army), j'ai simplement changé les plaquettes en prenant des quadrillées plus épaisses et mes tirs se sont tout de suite améliorés.

Pour ma part, j'ai toujours appartenu à l'école qui dit que c'est au tireur à d'adapter à son arme et non l'inverse et donc, sauf défaut flagrant de construction, il faut éviter de bricoler son arme, surtout quand c'est irréversible.
On fait donc avec ce qu'on a... avec mon Colt 1851, maintenant je mets tout dans le noir, mais je sais, depuis mes deux premiers tirs, que je dois viser le 1 à 6 heures pour faire éventuellement des 10. Sur la cible "police" sur laquelle j'ai tiré pendant plus de 30 ans (les tirs de précision se faisant sur les deux petits visuels en haut) cela reviendrait à viser, vu l'écart, le service trois pièces pour que les impacts aillent dans la boutonnière, le petit rectangle au centre de la "bouteille"
Revenir en haut Aller en bas
LEGUZZ
user
avatar

Messages : 196
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 47
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Mer 21 Juin 2017 - 18:05

Bonjour Philibert,
pour tes différents dosages de semoule utilise des "dosettes ".Tu peux utiliser des douilles récupèrées au stand .Je m'en suis fait toute une série qui descend de la 357 mag à la 9mm para, une bonne lime et un peu de patience .
Ton arme est-elle neuve? J'ai commencé également avec la même arme et dans mes souvenirs j'avais une contre visée bien plus importante au départ,je visais la bordure haute du carton pour taper le visuel

LEGUZZ
Revenir en haut Aller en bas
Philibert
user
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 12/06/2017
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Jeu 22 Juin 2017 - 17:35

D'abord merci les gars pour toutes vos réponses .
J'avais passé pas mal de temps à lire sur le forum avant de m'inscrire , mais là vos conseils me semblent bien avisés , les dosages de poudre et autres détails c'est sans doute trop tôt pour moi , je voulais mettre la charrue avant les boeufs .

Et désolé de ne pas avoir participé à la discussion , je me suis retrouvé sans connexion internet juste après avoir posté mon sujet , là on vient juste de me rétablir la ligne .
De plus j'habite dans un hameau à la campagne , on n'a pas la 4G ni même la 3G .

Pour le week-end prochain , je me suis préparé uniquement des doses de 1g et je pense juste aller faire quelques tirs tranquillement sans trop me poser de questions .
Je pense que je vais quand même essayer de contreviser .
Je sais que ce qui est important c'est de grouper , mais voir tout mon groupement dans le blanc c'est vraiment trop frustrant , j'arrive pas à m'en contenter .

Je vais aussi faire un essai sur appui pour voir ce que ça donne .

En fait , je tire au 10m à l'air comprimé depuis 6 mois , mais sinon je n'avais encore jamais tiré à l'arme à feu de ma vie (puceau , quoi !) avant mon initiation à la poudre noire et au 22lr d'il y a quinze jours .

J'ai d'autres sujets sur lesquels j'aimerais avoir vos avis , mais je crois que ça mérite de créer un nouveau post (voir plusieurs) vu que c'est en rapport à la sécurité , sujet important s'il en est .
Revenir en haut Aller en bas
Oglala
Admin
avatar

Messages : 5743
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 102

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Jeu 22 Juin 2017 - 18:45

Bonjour,

Pour ce qui est d'être dans le fin fond du trou du cul d'une campagne perdue je sais ce que c'est même si pour moi c'est du marais tout autour ou des terres gagnées dessus. 4G, 3G j'ai pas non plus à part en tombant de mon toit peut-être un peu moins de 1G....

Bon je vois que toi au moins contrairement à certains tu ne te formalise pas quand on poste des félicitations à un autre membre et pour une toute autre raison que ce pour quoi il a répondu au cours d'un message, j'en connais qui devraient en prendre de la graine...

Revenons à nos moutons enfin plus les tiens que les miens je crois... Wink

Bon, des charges de 1,00g pour ton arme me semblent plus que correctes pour de la précision à 25m, surtout si tes balles laissent à désirer. Pour les gongs et autres trucs du genre à la même distance tu seras en culotte courte ça c'est sur,  mais les cibles métalliques ne sont pas je crois encore d'une actualité brûlante pour toi, quoique plutôt que de chercher le dix à tout crin une petite récréation n'est jamais mauvaise après un entraînement...

Pour ce qui est de ton histoire de groupement c'est pourtant ce qui importe, il est plus difficile d'avoir un bon groupement dans un endroit quelconque d'une cible que d'éparpiller vaguement dans le visuel en cherchant le dix du dix, affaire de point de vue et d'apprentissage même si frustration il y a. Personnellement et depuis les quelques années que je tire j'ai appris à passer au dessus du dix pour y revenir (ok, essayer) quand le bon groupement est obtenu dans un coin. Si tu débutes tu fais comme un débutant même si à côté de toi il y a le champion de ton club qui enfile les perles et ne comprends rien: tu tires pour toi pas pour offrir un spectacle au pékins d'à côté et c'est ton groupement...

Citation :
Je sais que ce qui est important c'est de grouper , mais voir tout mon groupement dans le blanc c'est vraiment trop frustrant , j'arrive pas à m'en contenter

Bah, pour moi ça fait ................................................... Houla, houla!!!! ..................... que je tire mais à chaque fois que je change d'arme, de balles, de poudre, de calepins ou de distance l'important est d'essayer de mettre le plus de balles dans le même trou avant de faire quoi que ce soit et je suis pas frustré, jamais été à cause de ça: le dix est secondaire et facile à tenir quand tu sais le faire dans le coin en bas à droite de ta cible. C'est la même chose mais pas au même endroit et si tu es frustré tu mesures ton groupement et tu le reportes au centre du visuel parfois ça surprend agréablement: un groupement de 5x5cm reste un groupement de 5x5cm.... Very Happy

Pour le reste et si vraiment ça ne tient as dans un fil déjà entamé tu ouvres autant de sujets que tu veux dans les rubriques de ton choix sauf les achats et ventes... Wink

_________________
Un doigt pointe vers la lune, tant pis pour ceux qui regardent le doigt...

La preuve irréfutable qu'il existe de l'intelligence sur les autres planètes, c'est qu'ils n'ont JAMAIS cherché à entrer en contact avec nous. (Calvin et Hobbes)

Bonjour Invité.

- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Philibert
user
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 12/06/2017
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Jeu 22 Juin 2017 - 20:30

A défaut de savoir où poster j'ai exposé mon problème de sécurité dans la rubrique "divers" :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Peebee
Admin
avatar

Messages : 1049
Date d'inscription : 22/12/2011

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Jeu 29 Juin 2017 - 0:19

" Puceau " et tu fais ça ? Avec un canon court en plus ?

Mmmm... Continue ton entrainement au 10 m et n'hésite pas à poursuivre tes questions ici pour t'améliorer au 25 m.
Je suis un tireur médiocre, je le sais et je m'en fous : je veux juste m'amuser. Donc je joue, en général avec un canon long, parfois avec un court ("sheriff"), parfois avec un TRES court.
Mais un canon court bien réglé peut donner de jolis résultats : suis les conseils ci-dessus, tu t'en trouveras bien !

@ +,

Phil

_________________
"Le prix s'oublie, la qualité reste : c'est pas l'arme de tout le monde..."
(Bastien, Première gâchette chez Volfoni)

"Quand on tire, on raconte pas sa vie !"
(Tuco)

"Asseyez-vous une heure près d'une jolie fille, cela passe comme une minute. Asseyez-vous une minute sur un poêle brûlant, et cela passe comme une heure.
C'est cela la relativité."

(Albert Einstein)
Revenir en haut Aller en bas
Philibert
user
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 12/06/2017
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Jeu 29 Juin 2017 - 10:14

Salut Peebee .
Je ne peux pas répondre à ton MP , je n'ai pas assez posté sur le site pour y avoir accès apparemment .

Pour le pseudo Philibert , je l'utilise depuis une quinzaine d'années sur internet , mais c'est vrai qu'il te convenait à merveille .
Désolé .

Bah , Peebee c'est bien aussi ... tant qu'on ne pense pas à l'abeille Wink
Revenir en haut Aller en bas
Peebee
Admin
avatar

Messages : 1049
Date d'inscription : 22/12/2011

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Sam 1 Juil 2017 - 15:00

Philibert a écrit:

Bah , Peebee c'est bien aussi ... tant qu'on ne pense pas à l'abeille  Wink

Aaaaaah ! Tu ne vas pas t'y mettre !!! Déjà qu'il y a Edouard... lol!

_________________
"Le prix s'oublie, la qualité reste : c'est pas l'arme de tout le monde..."
(Bastien, Première gâchette chez Volfoni)

"Quand on tire, on raconte pas sa vie !"
(Tuco)

"Asseyez-vous une heure près d'une jolie fille, cela passe comme une minute. Asseyez-vous une minute sur un poêle brûlant, et cela passe comme une heure.
C'est cela la relativité."

(Albert Einstein)
Revenir en haut Aller en bas
Philibert
user
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 12/06/2017
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Dim 2 Juil 2017 - 15:09

Après avoir limé le guidon de mon 1858 dans la hauteur et sur le côté , je suis allé ce matin voir ce que ça donnait .

Maintenant je dose toujours à 1g de pnf2 .
J'ai essayé de viser plein centre tout le temps .
J'ai vidé deux barillets sur appui avec un ustensile que m'a fourni le club .
Ensuite j'ai tiré un troisième barillet à bras franc et enfin 5 cartouches papier à bras franc encore .

Je précise que je n'étais pas trop en forme ce matin , un peu tremblotant avec les yeux larmoyants , y'a des jours comme ça ...

Premier barillet sur appui:
 




Deuxième barillet sur appui:
 




Troisième barillet à bras franc:
 




cartouches papier à bras franc:
 




C'est bizarre , les deux séries de tir avec appui auraient dû grouper au même endroit , j'ai dû prendre la visée différemment ...
Au premier barillet j'avais du mal à stabiliser avec le refouloir en biais qui ne permet pas de poser le canon bien à plat .
Au deuxième je me suis un peu plus appliqué .
On dirait que mes coups de lime on eu un effet mais qu'il reste encore de la correction à faire .

Les tirs à bras franc , ma foi , sont trop dispersés et pas assez nombreux pour en tirer des conclusions sur le réglage des instruments des visée mais  j'ai quand même l'impression de toucher plus haut à bras franc que sur appui ...?

Tant que j'y suis , une petite photo de mon arme:
 
Revenir en haut Aller en bas
LEGUZZ
user
avatar

Messages : 196
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 47
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Dim 2 Juil 2017 - 16:46

Sur appui le groupement est très correct .Tu peux oublier la lime pour l'instant avant d'aller trop loin .
LEGUZZ
Revenir en haut Aller en bas
Arizonacolt
user
avatar

Messages : 1057
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 35
Localisation : 30

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Dim 2 Juil 2017 - 17:39

LEGUZZ a écrit:
Sur appui le groupement est très correct .Tu peux oublier la lime pour l'instant avant d'aller trop loin .
LEGUZZ

Oui, Philibert oublie la lime avant d'avoir à changer ton guidon,
la prise de visée sur appui et à bras franc n'est pas la même.
prend bien ton arme en main à bras franc avant de toucher encore quoi que ce soit.
Et en esperant que tu n'éprouve pas le besoin de ralonger ton guidon après avoir pris l'habitude de ton arme
à bras franc.

Amicalement

La lime il ne faut pas l'utiliser tant que tu ne groupe pas à bras franc sous peine de le regretter.
Revenir en haut Aller en bas
Arizonacolt
user
avatar

Messages : 1057
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 35
Localisation : 30

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Dim 2 Juil 2017 - 17:59

Philibert d'après la photo de ton arme le canon a l'aire correctement aligné, ni trop, ni pas assez vissé.
normalement ce devrait tirer droit sans rien toucher en dérive.

Si tu continue a mettre des pleines pages de photo tu vas te faire sonner les cloches par les modo.

il y a la fonction spolier pour mettre beaucoup de photos sans que ça tienne trop de place,

clique ici:
 

maintenant clique ici
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Clairanenc
user


Messages : 69
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 72
Localisation : Pyrénées orientales

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Dim 2 Juil 2017 - 19:15

Pour ma part, je tire depuis, disons, 1967 en comptant l'Armée et régulièrement depuis 1970. J'ai une préférence acquise à la longue pour les armes de poing, qu'elles soient PSF ou PN

Je fais partie de l'école qui dit que c'est le tireur à s'adapter à son arme et non l'inverse. Sauf cas particuliers tels que des défauts flagrants de fabrication, toutes les armes sont bonnes. Bien sur, selon les marques, certaines sont meilleures que d'autres, que ce soit pour le tir en lui-même ou encore la longévité des pièces.

Pour faire de bons tirs, il n'y a pas de secret, il faut pratiquer. Le tir c'est comme l'équitation où le cavalier et sa monture font corps. L'arme c'est pareil, il faut la connaître, la sentir, l'avoir bien en main (la "chausser"), connaître son "lâcher" au toucher, savoir quand le chien va décrocher.

Je me suis mis à la PN depuis deux ans.
Le gros défaut de nos copies d'armes historiques du milieu du XIX° siècle, c'est que les éléments de visée sont assez sommaires, ce n'était pas le souci principal des constructeurs qui fabriquaient des armes pour le combat militaire de leur époque, la charge napoléonienne d'infanterie et de cavalerie et non pour le tir sportif.
Ce n'est qu'au début du XX° siècle, avec les armes à la poudre sans fumée inventée dans les années 1884/1887 que les éléments de visée fixes des armes de poing se sont améliorés et qu'on distingue bien la hausse et le guidon.

Il ne faut donc pas demander à un Remington 1858 d'être aussi agréable pour la visée qu'un Smith, Manurhin, Korth, ou Colt Python contemporains, même si, du fait des canons rayés, on peut faire d'aussi bons tirs qu'avec une arme moderne au canon d'ailleurs beaucoup plus court, en général 4 " pour les armes des forces de sécurité (armée, police/gendarmerie), 6 " c'est déjà des canons de tir sportif.

C'est donc à nous de faire avec ce que l'on a et les éléments de visée que nous avons par construction, c'est un peu plus difficile qu'avec un revolver ou un pistolet modernes, mais c'est très faisable. C'est un des intérêts du tir à la poudre noire, l'autre étant de retrouver des gestes anciens.

L'important c'est de bien connaître son arme et de savoir où elle tire (la précision). Si elle tire trop haut ou trop bas, à droite ou à gauche, la plupart du temps, c'est de la faute au tireur, et avec nos armes anciennes, ça ne pardonne pas.
Pour obtenir la justesse une fois que la précision est acquise, il faut donc pratiquer la contrevisée, savoir par exemple qu'avec telle balle et telle charge il faut viser tel point, avec une autre balle et une autre charge tel autre point.

Et quand on a plusieurs armes, PN et PSF, on se rend vite compte que chacune a sa personnalité et, quand on passe de l'une à l'autre, les premiers coups sont toujours un peu hasardeux, le temps de reprendre contact avec son arme, c'est normal.
Revenir en haut Aller en bas
Philibert
user
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 12/06/2017
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Dim 2 Juil 2017 - 21:19

Arizonacolt a écrit:
Si tu continue a mettre des pleines pages de photo tu vas te faire sonner les cloches par les modo.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Peebee
Admin
avatar

Messages : 1049
Date d'inscription : 22/12/2011

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Dim 2 Juil 2017 - 22:03

Ah ? Les modos gueulent dans ce cas ?
Bon. Dont acte.
En tant que modo je poursuis la politique de mes petits camarades, que je fais mienne - comme on dit d'habitude. Mais d'autre part, j'aime bien voir les cartons de l'ami Philibert (avec une certaine jalousie envieuse que je ne cache pas ! )...
Personne n'a râlé pour l'instant !

@ +,

Phil

_________________
"Le prix s'oublie, la qualité reste : c'est pas l'arme de tout le monde..."
(Bastien, Première gâchette chez Volfoni)

"Quand on tire, on raconte pas sa vie !"
(Tuco)

"Asseyez-vous une heure près d'une jolie fille, cela passe comme une minute. Asseyez-vous une minute sur un poêle brûlant, et cela passe comme une heure.
C'est cela la relativité."

(Albert Einstein)
Revenir en haut Aller en bas
Arizonacolt
user
avatar

Messages : 1057
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 35
Localisation : 30

MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   Dim 2 Juil 2017 - 22:58

Peebee a écrit:
Ah ? Les modos gueulent dans ce cas ?
Bon. Dont acte.
En tant que modo je poursuis la politique de mes petits camarades, que je fais mienne - comme on dit d'habitude. Mais d'autre part, j'aime bien voir les cartons de l'ami Philibert (avec une certaine jalousie envieuse que je ne cache pas !   )...
Personne n'a râlé pour l'instant !

@ +,

Phil

j'apprecie beaucoup de voir les cartons de Philibert aussi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premiers pas et premier post (1858)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premiers pas et premier post (1858)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mon premier fusil...
» mon premier post
» premier post
» Commande de calendrier CMQ 10 (Update livré premier post)
» Bonjour à tous - Premier post sur le site...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le forum des fans de la poudre noire :: les armes a percussions :: les revolvers-
Sauter vers: